Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Les dessous de la sanction de Serge Aurier…

Si Serge Aurier connaît enfin sa sanction, la décision a été longue à se dessiner et en coulisses, l’état major parisien s’est activé.

« Le PSG a décidé de mettre Serge Aurier à la disposition du groupe d’entraînement de l’équipe du Club évoluant en CFA à compter du lundi 29 février et jusqu’au dimanche 20 mars inclus. » Vendredi, le Paris Saint-Germain a enfin communiqué la sanction de Serge Aurier, écarté du groupe professionnel jusqu’au 20 mars. Et ce samedi matin, les médias dévoilent les coulisses de la prise de décisions du club de la capitale.

Laurent Blanc n’a pas vu Serge Aurier

Ainsi, Le Parisien révèle que « si Laurent Blanc a participé à la validation des sanctions envers Aurier, sans toutefois le rencontrer, le Cévenol est loin d’avoir oublié des propos qu’il avait lui-même qualifiés de "pitoyables" ». Par conséquent, la prise de décision de la sanction a été faite sans que l’entraîneur parisien n’ait rencontré son joueur. Nasser Al-Khelaïfi non plus n’a pas vu l’Ivoirien, mais a suivi de près la situation.

Nasser Al-Khelaïfi a suivi l’affaire de près

En effet, si Nasser Al-Khelaïfi n’était pas à Paris depuis le début de l’affaire, L’Équipe précise que « le président parisien, au Qatar ces derniers jours pour le tournoi WTA de Doha, a suivi quotidiennement le dossier. » Toutefois, le quotidien sportif ajoute que la décision « a été prise, après de nombreuses discussions tout au long de la semaine, en accord avec les différentes composantes du club, de Laurent Blanc à Nasser Al-Khelaïfi en passant par Olivier Létang. »

Articles liés