Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Al-Khelaïfi sort du silence et justifie sa position radicale face à la Super Ligue !

Fermement opposé à la création de la Super Ligue, Nasser Al-Khelaïfi a justifié la position du PSG face aux 12 clubs fondateurs de ce projet ainsi que son choix d'afficher son soutien à l'UEFA et à la nouvelle réforme de la Ligue des Champions.

Depuis dimanche soir, la guerre est déclarée. Le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Atlético de Madrid, Manchester United, Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Tottenham, la Juventus, l’AC Milan et l’Inter ont décidé de créer la Super Ligue en opposition donc à la Ligue des Champions dont la nouvelle formule a été adoptée lundi. Face à ce nouveau projet, de nombreux acteurs du football sont montés au créneau en soutien à l'UEFA. C'est notamment le cas le Nasser Al-Khelaïfi. Le président du PSG, réélu au Comité exécutif de l'UEFA en tant que représentant de l'Association européenne des clubs (ECA) pour un nouveau mandat de trois ans, serait très actif en coulisses, notamment pour jouer le rôle de médiateur entre les 12 clubs fondateurs de la Super Ligue et l'UEFA. Un comportement salué par Aleksander Čeferin. « Nasser Al-Khelaïfi, vous avez montré que vous êtes un grand homme au service du football », confiait le président de l'Instance européenne. Et Nasser Al-Khelaïfi a justifié sa position ferme à l'encontre de la Super Ligue dans un communiqué publié sur le site officiel du PSG.

«Le Paris Saint-Germain continuera de travailler avec l'UEFA»

« Le Paris Saint-Germain a la ferme conviction que le football est un sport pour tous. J'ai été constant sur ce point depuis le tout début. Il faut rappeler qu'en tant que club de football, nous sommes une famille et une communauté, dont le cœur est constitué de nos supporters. Nous devons nous en souvenir. Il y a un besoin manifeste de faire évoluer le modèle de compétition existant de l'UEFA, et la proposition présentée hier par l’UEFA, qui conclut 24 mois de consultation approfondie de tout le paysage du football européen, va dans ce sens. Nous pensons que toute proposition sans le soutien de l'UEFA - une organisation qui s'efforce de faire progresser les intérêts du football européen depuis près de 70 ans - ne résout pas les problèmes auxquels la communauté du football est actuellement confrontée, mais est au contraire motivée par des intérêts personnels. Le Paris Saint-Germain continuera de travailler avec l'UEFA, l'Association européenne des clubs et toutes les parties prenantes du football européen en se fondant sur les principes de bonne foi, de dignité et de respect de chacun », assure le président du PSG. Reste désormais à savoir comment évoluera ce projet...

Articles liés