Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : L'inquiétude grandit autour du cas Sergio Ramos...

Alors que l’absence de Sergio Ramos va se prolonger jusqu’à la fin du mois, au minimum, les dernières nouvelles concernant l’état de l’Espagnol sont inquiétantes.

Sergio Ramos ne voit pas le bout du tunnel. Recruté cet été par le Paris Saint-Germain, le défenseur de 35 ans n’a toujours pas eu l’occasion d’étrenner la tunique rouge et bleu en cette saison, une absence qui interroge et inquiète au fil des semaines. Et pour cause, les débuts de l’Espagnol ne cessent d’être reportés, alors que certaines sources évoquaient il y a quelques jours la possibilité de le voir disputer ses premières minutes avec le PSG ce vendredi, contre Angers. Finalement, l’ancien capitaine du Real Madrid sera bien absent pour affronter les hommes de Gérald Baticle, et il en sera de même pour les rencontres face à Leipzig (19 octobre) et l’OM (24 octobre). Une question se pose alors, quand aurons-nous l’occasion de voir Sergio Ramos évoluer aux côtés de Neymar, Lionel Messi ou encore Kylian Mbappé

L’Espagne s’inquiète pour Sergio Ramos 

Pour l’heure, Sergio Ramos poursuit son programme de reprise à l’entraînement, seul et pour au moins dix jours d'après le dernier bulletin médical du PSG publié jeudi, avec l’espoir de ne pas être victime d’une nouvelle rechute. En effet, alors qu’il était arrivé dans la capitale française avec un problème au genou, le vainqueur du Mondial 2010 avait ensuite été touché à un mollet, l’empêchant ainsi de faire ses premiers pas sur les pelouses de Ligue 1. Si Sergio Ramos attend avec impatience de pouvoir retrouver la compétition, conscient que son cas commence à faire parler, le PSG se montre beaucoup plus mesuré sur le sujet, ne souhaitant pas précipiter le processus de retour de la recrue estival, avec raison si l’on en croit les informations divulguées par la Cadena SER ce jeudi. Des sources médicales consultées par le média ibérique expliquent que le risque de rechute est très élevé si Sergio Ramos venait à rejouer dès maintenant, au point que la saison du défenseur pourrait même être compromise. En effet, les personnes en change de son rétablissement en début d’année se montrent très inquiètes de l’état du joueur, et certifient que sa situation actuelle ne serait pas liée à l'opération qu’il a subi il y a quelques mois, du temps où il évoluait encore au Real Madrid. Selon ces spécialistes, Sergio Ramos paierait tout simplement ses mauvaises décisions prises en mars et mai, lorsque l’ancien capitaine des Merengue avait bâclé sa convalescence afin de disputer plusieurs rencontres cruciales de la Casa Blanca.

« Ce qu’on dit au sein du club, c’est que le genou de Ramos serait en bien plus mauvais état qu’on ne le pensait »

À Madrid, on ne s’étonne pas de l’état préoccupant de Sergio Ramos, qui n’a disputé en tout et pour tout que six rencontres toutes compétitions confondues dans cette année civile 2021. D’après la Cadena SER, les dirigeants merengue avaient été informés des problèmes physiques de l’Espagnol, un élément qui pourrait avoir joué un rôle majeur dans sa non-prolongation. « Ce qu’on dit au sein du club, c’est que le genou (gauche) de Ramos, qui a été opéré en février, serait en bien plus mauvais état qu’on ne le pensait. Il faut le prendre avec des pincettes, mais ce qu'on me dit encore au Real, c’est : 'On ne l’a pas prolongé parce que le cartilage est touché’, ce qui veut dire que ça va au-delà du simple ménisque à nettoyer », a révélé cette semaine Frédéric Hermel, journaliste et spécialiste du Real Madrid pour RMC

« On savait qu’il avait eu un problème »

Au sein du PSG, on tente en tout cas de minimiser l'importance des indisponibilités répétées de Sergio Ramos en assurant que ce contretemps avait été programmé lors de son arrivée. « On savait qu’il avait eu un problème, reconnaissait Leonardo le 20 septembre dernier, au micro de Canal+. On savait qu’il n’était pas en forme, qu’il récupérait d’une blessure. C’est un contrat de deux ans, pas de deux mois. Il n’est pas prêt, c’est tout. » De son côté, Mauricio Pochettino a de nouveau affiché sa confiance cette semaine au sujet du retour de la star espagnole, sur la Cadena COPE. « Malheureusement, Ramos n'a pas encore commencé à s'entraîner avec le groupe, mais il est proche. J'espère que ce sera le plus tôt possible. Nous sommes satisfaits de sa progression. C'est un grand champion. Qui peut douter de sa qualité de compétiteur et de son talent de footballeur ? La situation ne l’amuse pas mais il est fort », confiait l’entraîneur du PSG. Désormais, la date du 29 octobre est évoquée pour les débuts tant attendus de Sergio Ramos, face au LOSC, même si l'on sait désormais qu'il est très ambitieux de vouloir prédire avec exactitude son retour...

Articles liés