Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Ces terribles confidences de Thomas Tuchel sur sa situation !

Alors qu’il est l’entraîneur du PSG depuis maintenant deux ans et demi, Thomas Tuchel ne cache pas qu’avoir les rênes d’une écurie telle que le club de la capitale n’est pas toujours chose aisée.

Arrivé au PSG en lieu et place d’Unai Emery à l’été 2018, Thomas Tuchel a connu des hauts et des bas dans la capitale française. Des titres glanés, une finale atteinte en Ligue des Champions lors du Final 8 à Lisbonne en août dernier, mais aussi des tensions avec Leonardo, des critiques acerbes de la part de nombreux observateurs ainsi que des déconvenues sportives, comme face à Manchester United en mars 2019... Bref, le moins que l’on puisse dire est que Thomas Tuchel est passé par toutes les émotions au PSG. Ainsi, interrogé par le média allemand Sport1, l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund n’a pas caché qu’il pouvait être quelque peu en souffrance parfois, bien qu’il concède avoir finalement pris goût aux avantages que peut offrir le fait de travailler pour un club de si grande envergure.

« Parfois, c'est très facile, parfois, un gros défi »

« En toute honnêteté, au cours des six premiers mois, je me suis dit : "suis-je toujours entraîneur ou suis-je un politicien du sport, un ministre des sports ? Où est mon rôle d'entraîneur dans un tel club maintenant ?" Parfois, c'est très facile, parfois, un gros défi, car un club comme le PSG a de nombreuses influences qui vont bien au-delà des intérêts concentrés de l’équipe. Je ne sais pas si je dois encore aller plus haut, plus haut, plus haut. J'aime juste le football. Et dans un club comme celui-ci, ce n'est pas toujours juste du football. Je me dis : "je veux juste être coach". Je crois que ce pour quoi je suis devenu coach et ce pour quoi je le suis toujours, je peux le trouver n'importe où. Partout où il y a un demi-terrain pour m'entraîner et un lecteur DVD pour faire des vidéos. (...) Au fond, j'aime le jeu et je peux trouver cette satisfaction de plusieurs manières en tant qu’entraîneur. Mais quand vous entendez l'hymne de la Ligue des Champions, quand vous voyez des choses à l'entraînement, qui vous inspirent parce qu'il y a tellement de qualité, alors, bien sûr, vous devenez un peu accro », a confié Thomas Tuchel.

Articles liés