Foot - PSG
En équipe de France, on s'enflamme totalement pour Mbappé !

Arme fatale de l'équipe de France depuis 2017, Kylian Mbappé s'est désormais imposé comme l'un des meilleurs joueurs du monde. Adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan s'est prononcé sur la montée en puissance de l'attaquant du PSG en décryptant ses qualités.

Du haut de ses 23 ans, Kylian Mbappé semble plus fort que jamais, pour le plus grand bonheur du PSG et de l'équipe de France, qui disputera la Coupe du monde en fin d'année. Et pour Guy Stéphan, l'attaquant français n'a jamais cessé de progresser. « Il était déjà fort en 2018. Il avait 19 ans et demi et il était champion du monde. Il est devenu encore plus fort. Sa marge de progression est difficilement quantifiable. Il a été très régulier cette saison et a souvent tutoyé la perfection. Son défi, ce sera d’être capable de garder la même régularité au sommet. Mais il est armé pour », lance l'adjoint de Didier Deschamps qui ne tarit pas d'éloges pour Kylian Mbappé et son pied droit. « C’est une main », répond-il d'emblée. « La difficulté d’un but (aussi appelée expected goals) est mesurée par un indice compris entre 0 et 1. Plus on est proche de 1, plus le but est facile à marquer. L’indice de Kylian se situe autour de 0,4, ce qui est exceptionnel. En plus de son aisance technique, il possède une adresse diabolique. Il marque, dans des angles difficiles, des buts qu’on n’attend pas. Et il utilise soit la fermeture, soit l’ouverture du pied pour marquer. Il a les deux. »

Stéphan s'enflamme pour Mbappé

Par conséquent, les Bleus pourront s'appuyer sur l'attaquant du PSG en novembre au Qatar pour conserver leur titre. « C’est un joueur hors normes. Par ses chiffres, déjà. Meilleur buteur, meilleur passeur de la Ligue 1, deuxième meilleur passeur des cinq grands championnats européens derrière Thomas Müller en Allemagne. Il marque du pied droit, du pied gauche, de la tête, de l’extérieur de la surface de réparation et de l’intérieur. Il marque en une touche, en deux touches, en plusieurs touches après une série de dribbles. Il n’y a pas beaucoup de joueurs qui utilisent toutes les surfaces de contact du pied. Il utilise l’intérieur, l’extérieur, le talon et beaucoup la semelle. Souvent, un joueur contrôle de l’intérieur ou de l’extérieur. Lui, souvent avec la semelle, un peu comme ceux qui évoluent en futsal. Sur les 49 buts inscrits toutes compétitions confondues cette saison, il en a mis 37 du droit, 9 du gauche et 3 de la tête. Il peut marquer par ailleurs sur attaque placée comme sur attaque rapide. Ce n’est donc pas simplement un joueur de verticalité et de transition. Il peut marquer face à une équipe organisée en bloc bas. Quand on additionne tout, on arrive obligatoirement à un attaquant hors normes. Il a 23 ans, il a déjà gagné une Coupe du monde. À l’époque, en 2018, il était déjà très fort. Il est devenu encore plus fort », ajoute Guy Stéphan.

Articles liés