Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : «Quand même incroyable qu’on empêche les Qatariens de dépenser leur sous !»

Alors que le PSG a déjà été critiqué à de nombreuses reprises à cause de sa folie dépensière de l’été, Rolland Courbis estime que les actionnaires du club de la capitale peuvent dépenser leur agent comme ils l’entendent.

« Pas le bienvenu ». Voilà la Une du quotidien L’Equipe de ce samedi, faisant référence à la venue de Jean-Michel Aulas au Parc des Princes pour le choc PSG - OL de la 6ème journée de Ligue 1. Si le président de l’OL n’est « pas le bienvenu » à Paris, c’est parce qu’il a multiplié les attaques envers Nasser Al-Khelaïfi ces dernières semaines. Aulas n’a pas hésite à faire savoir son mécontentement devant la puissance financière du PSG, mais pour Rolland Courbis, le football français et l’OL doivent faire preuve d’une certaine forme de reconnaissance envers le PSG.

«Il y a 6 ans, la Ligue 1 allait vers le cimetière…»

« Je peux comprendre que quand on est Lyon, et qu’on a le PSG et Monaco devant soi qui t’enlèvent deux possibilités d’accès aux deux premières places, on a les boules. Il ne reste qu’une place à prendre en Champions League pour un club de français « normal »… enfin normal, il y a de l’argent chinois à Lyon ou Nice, un actionnaire américain à Marseille… Ceux-là, ils ont regardé ce que le PSG a fait il y a 6 ans alors que la L1 allait vers le cimeterre. A cette époque là on disait qu’aucun club français ne pourrait gagner la Champions League », a analysé Courbis sur RMC. « On peut avoir les boules à la place d’Aulas, et à Paris et à Monaco, on peut avoir un sourire cynique, en le regardant. Le monde est ainsi. Il a face à lui un pouvoir financier sans limites. Ce que je trouve incroyable d’ailleurs, c’est qu’on les empêche de dépenser leurs sous ! Nous, pour notre championnat français, on est bien content qu’il y ait le PSG ! »

Articles liés