Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Cambriolages, violences… Angel Di Maria ne digère pas !

Alors que son domicile a été cambriolé ce dimanche pendant qu’il affrontait le FC Nantes, Angel Di Maria serait encore sous le choc de cet événement.

La défaite du PSG face au FC Nantes au Parce des Princes est passée au second plan assez rapidement. Et pour cause, au cours de la rencontre, les domiciles du père de Marquinhos et d’Angel Di Maria ont été cambriolés. Le père de l’international brésilien a même été frappé et séquestré en compagnie des deux personnes qui étaient présentes sur les lieux avec lui. Fort heureusement, la famille de celui qu’on surnomme El Fideo n’a pas subi le même sort, les ravisseurs n’ayant pas été aperçus par Jorgelina et les enfants au cours de leurs actes. Mais cela ne calmerait en rien l’effroi au sein de la famille d’Angel Di Maria, victime d’un préjudice estimé à plus de 500.000 €, l’Argentin ayant d’ailleurs été dispensé d’entrainement ce lundi pour rester auprès des siens.

Le famille Di Maria se dit encore extrêmement perturbée 

Comme l’explique L’Equipe ce mardi, la famille du joueur du PSG se dirait encore extrêmement perturbée, d’autant qu’il vient de renouveler son contrat jusqu’au 30 juin 2022. La scène aurait fait remonter à la surface le cauchemar que la famille d’Angel Di Maria a vécu à Manchester en février 2015, lorsque l’ancien joueur du Real Madrid avait subi une tentative de cambriolage. Cet épisode a traumatisé la famille et l’avait conduit à quitter Manchester United l’été suivant. S’il est encore bien trop tôt pour avancer un scénario de ce type pour sa carrière au PSGAngel Di Maria serait toujours choqué, lui qui aurait été aperçu en larmes dans les couloirs du Parc des Princes ce dimanche au moment de retrouver ses proches. Obnubilé par la sécurité au point où il emploie des agents privés pour chacune de ses résidences, reste à savoir s’il augmentera davantage encore le service de sécurité qui l’entoure après les faits. 

Articles liés