Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Payet leader d'une révolte en interne ?

Au cœur d'une polémique suite à ses propos concernant son refus de baisser son salaire, Dimitri Payet aurait mené la fronde en coulisses auprès de ses coéquipiers.

« Ma position était claire et nette. Le joueur que je suis est aussi père de famille. Comme toute personne, j'ai des crédits importants à honorer, des engagements à tenir. Mon rôle est de défendre mes intérêts et ceux de ma famille, sans pour autant mettre en péril le club pour qui, tout le monde connait mon attachement ». Avec cette sortie, Dimitri Payet a suscité de vives réactions concernant son refus de revoir son salaire à la baisse afin d'aider l'OM à traverser plus sereinement la crise du Covid-19 d'un point de vue financier. Et pour cause, avec un salaire avoisinant les 500 000€ par mois, l'ancien joueur de l'ASSE est l'un de joueurs le mieux payés de l'effectif de l'OM. Et d'après Bertrand Latour, Dimitri Payet tiendrait le même discours en coulisse auprès des autres joueurs du club phocéen.

«Il a indiqué clairement qu’il ne voulait pas laisser un euro au club»

« Je n’ai pas l’habitude de jouer au procureur et de critiquer les joueurs. Mais franchement, Dimitri Payet est totalement inaudible. Je ne vois aucune excuse ni explication à ce qu’il dit. Je ne lui reproche pas de le dire, je lui reproche de le penser. Quand cela fait une dizaine d’années que vous touchez une dizaine de millions d’euros par an et que vous n’êtes pas capable, sur une période courte, dans un club que vous aimez, de consentir quelques efforts… Les bras m’en tombent, je ne peux pas le dire autrement. On ne peut pas lui reprocher un manque de sincérité car ce qu’il dit là, c’est ce qu’il disait dans la conversation WhatsApp des joueurs où il a indiqué clairement qu’il ne voulait pas laisser un euro au club. Franchement, je ne mets pas tous les footballeurs dans le même sac. Un gars qui gagne 70 000 euros, je comprends qu’il ne fasse pas l’effort même si c’est déjà énorme. Mais au-dessus de 300, 400 ou 500.000 euros par mois comme Payet, je n’entends pas qu’à la fin il t’en manque même si tu as des prêts », assure-t-il sur le plateau de L'Equipe du Soir.

Articles liés