Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Attaqués par les supporters, Villas-Boas et Kamara ont compris le message

En marge de la rencontre face au FC Nantes de ce samedi, les supporters de l’OM ont manifesté leur mécontentement au centre Robert Louis-Dreyfus en raison des résultats et de l’attitude décevants des joueurs phocéens. Des échanges houleux qui ont fait réagir les joueurs…

Même avec la victoire, la soirée n’a pas été parfaite pour l’OM. Victorieux du FC Nantes ce samedi 28 novembre au Stade Vélodrome (3-1), le club phocéen se remet sur les bons rails en s’offrant un succès assez large, quelques jours après la défaite face au FC Porto. Cette victoire, c’était aussi l’occasion de voir Dario Benedetto et Dimitri Payet se réveiller après avoir rencontré beaucoup de difficultés et essuyé beaucoup de critiques. Des critiques qui ont encore été très présentes avant la rencontre, alors que plusieurs supporters ont proféré des insultes à l’encontre de plusieurs joueurs phocéens, et notamment Florian Thauvin ou encore Dimitri Payet.

Des explications houleuses

Ainsi, comme révélé par La Provence ce dimanche, le cortège de supporters de l’OM, qui accompagnait le bus de l’effectif phocéen, aurait demandé à rencontrer les joueurs devant la Commanderie. En raison des huis-clos liés à la situation sanitaire dans tout le pays, les relations entre les supporters et les joueurs semblent plus tendues que jamais, les fans ne pouvant faire entendre leurs voix alors que les résultats de l’OM, notamment en Ligue des Champions, sont plus que décevants. 4 représentants des supporters avaient été désignés afin de rencontrer les joueurs, mais l’OM a finalement refusé de leur accorder ce temps avec les membres de l’effectif phocéen. De quoi provoquer la colère des fans, qui ont empêché le bus marseillais de quitter le centre Robert Louis-Dreyfus, proférant par la même occasion des insultes à l’encontre de plusieurs membres de l’effectif. André Villas-Boas, Steve Mandanda et Alvaro Gonzalez ont décidé de descendre pour échanger avec les supporters, par la suite imités par le reste du groupe. Ce qui n’a pas empêché les supporters de manifester leur colère…

« C’était un moment assez spécial »

Ainsi, dans des propos relayés par Footmercato, Boubacar Kamara a réagi à cette mésaventure après la rencontre en conférence de presse, affirmant que cet accrochage les a motivés à réagir face à Nantes après la défaite face à Porto en Ligue des Champions. « C'était un moment assez spécial. On était plutôt surpris. C'est vrai que ça nous a boostés. On les a sentis présents et ça nous a fait prendre conscience de la bêtise que l'on a réalisé en C1. C'est inadmissible de montrer un tel visage en Ligue des champions après tant d'années d'attente ». De son côté, André Villas-Boas affirme également avoir entendu les supporters, lui qui ne semble pas se préoccuper de leur fureur : « J'étais plus préoccupé par le fait d'arriver tard, sincèrement. On a compris le message. J'ai essayé de dire aux supporters de ne pas entrer dans l'excitation des médias, pour nous laisser un peu travailler. Un peu de patience, on est bien en championnat. Evidemment, les supporters ont demandé un peu plus de jeu, de contenu, il faut chercher ça. J'espère qu'ils sont contents aujourd'hui. Mais la victoire, c'est le plus important pour moi. Il faut du temps, il faut laisser les personnes travailler. On a bien conscience de les avoir déçus en Ligue des Champions mais on ne peut pas entrer dans l'excitation transmise par le monde des médias ».

Articles liés