Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Clash : Pablo Longoria se fait fracasser par... Gilles Verdez !

Les propos de Pablo Longoria n'en finissent plus d'être commentés. Après les acteurs du football, c'est Gilles Verdez qui fracasse le président de l'OM.

« En France, il n’y a pas de modèle français du jeu. Objectivement, si l’on analyse l’ensemble du globe, c’est l’un des pays qui exporte le moins d’entraineurs. Ils ne vendent pas d’idées collectives. Mais individuellement, c’est la formation qui exporte le plus de joueurs car le joueur français continue de jouer dans la rue ». Cette phrase de Pablo Longoria à El Pais n'en finit plus de faire polémique. Raymond Domenech, Bruno Génésio, Antoine Kombouaré, Mauricio Pochettino, Hubert Fournier ou encore Rudi Garcia ont tous réagi. Mais cette fois-ci c'est Gilles Verdez qui a fracassé le président de l'OM.

«Longoria peut rester des années à l’OM, mais pour moi, il n’est déjà plus président de l’OM»

« Longoria, c’est un imbécile ou un imposteur. On va partir du principe que ce n’est pas un imbécile. Donc pourquoi il a fait ça ? C’est d’abord pour justifier auprès de son actionnaire le futur recrutement de joueurs étrangers. Il pourra alors dire : ‘Vous voyez, je ne peux pas recruter des joueurs français car ils ne savent pas jouer’. Tout ça me choque profondément. Longoria méprise la France et les entraîneurs français au nom de son inexpérience. C’est un paltoquet. Il n’a rien fait dans le foot, il a été pistonné pour en arriver-là… Franchement, Longoria peut rester des années à l’OM, mais pour moi, il n’est déjà plus président de l’OM. Après cette sortie, il n’est plus rien ! », lance-t-il au micro de RTL.

Articles liés