Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi la prolongation de Ruffier peut capoter…

Stéphane Ruffier, le portier de l’ASSE depuis 2011, est sous contrat avec l’ASSE jusqu’en juin 2015. L’ASSE espère le prolonger avant cet été pour ne pas être forcée de le vendre lors du mercato estival 2014. Mais c’est compliqué.

Arrivé à l’ASSE en 2011, Stéphane Ruffier est devenu au fil des mois l’un des joueurs majeurs de l’ASSE. Régulier, solide, le portier de l’ASSE est aujourd’hui l’un des meilleurs gardiens de Ligue 1. Il a même été appelé par Didier Deschamps pour la rencontre amicale de l’équipe de France contre les Pays-Bas mercredi soir. Souvent sous-coté, souvent dans l’ombre d’Hugo Lloris et Steve Mandanda , Stéphane Ruffier a prouvé par sa régularité depuis des mois qu’il n’a presque plus rien à envier aujourd’hui aux deux portiers de l’équipe de France. Seulement, à l’ASSE, l’avenir du gardien de 27 ans est incertain. Ruffier est sous contrat à l’ASSE jusqu’en juin 2015 et l’ASSE doit impérativement prolonger son portier avant l’été prochain sous peine de le voir partir libre et donc gratuit dans un an…

Mercato - ASSE : Les 5 raisons qui prouvent que Ruffier est le meilleur gardien de Ligue 1 !

LE SALARY CAP BLOQUE LES NÉGOCIATIONS

Des discussions ont eu lieu entre l’ASSE et l’entourage de Ruffier. Mais pour le moment, cela n’avance pas. « Pour le moment, on s'est rencontré avec les dirigeants mais il n'y a rien de fait. Je n'ai pas eu de proposition de prolongation » , a expliqué Ruffier lundi 10 février sur RMC. Pourquoi cela n’avance pas? Car l’ASSE a instauré depuis 2010 un salary cap et que ce système marche parfaitement depuis son instauration. « Comme dans les entreprises, les commerciaux ont un fixe et le gars qui bosse bien, il gagne plus. On a construit notre grille de salaire sur ce modèle. Un fixe de 90 000 euros et après 40 000 euros maxi de variable. Le variable il est fonction du nombre de matchs et des résultats. Comme ça, je peux regarder tout le monde dans les yeux, il n’y a pas de différence de salaire comme il y avait avant dans le vestiaire. Ca crée des jalousies, et forcément ça rejaillit sur les résultats » , expliquait Roland Romeyer, le président du directoire de l’ASSE, dans le 10 Sport courant 2013.

RUFFIER A BEAUCOUP DE PRÉTENDANTS…

Mais ce système a aussi ses limites. Stéphane Ruffier est déjà au maximum du salary cap. Et l’ASSE ne veut surtout pas toucher à ce principe de base. L’ASSE ne compte pas faire une exception, même pour son gardien vedette. L’ASSE peut donc proposer une prolongation de contrat à Ruffier mais pas une revalorisation salariale. Malgré les excellents matchs de Ruffier sous le maillot stéphanois. Le salary cap a fait ses preuves ces dernières années à l’ASSE, le club dans son ensemble se structure et progresse mais ce système ne permet pas à l’ASSE de conserver tous ses meilleurs joueurs. Lors des huit derniers mois, l’ASSE a perdu nombre de ses cadres : Pierre-Émerick Aubameyang en juin dernier (14M d’euros), Josuha Guilavogui en septembre 2013 (10M), Faouzi Ghoulam en janvier 2014 (5,5 M) et Kurt Zouma également en janvier 2014 (15M). Stéphane Ruffier, suivi par l’OM, l’AS Monaco, le Milan AC et l’AS Rome, pourrait aussi s’envoler sous d’autres cieux l’été prochain. Sans que l’ASSE ne puisse y faire grand-chose…

Articles liés