Accès direct au contenu

Foot - AS Monaco

Monaco : Le bilan de la saison, joueur par joueur !

Toujours en course pour finir 3ème, les Monégasques ont livré une saison de haut vol. Voici le bilan de chaque joueur dans cet épisode 2020-2021. 

Benjamin Lecomte 14,5/20
Toujours pas le Lecomte de Lorient ou Montpellier, mais il retrouve un bon niveau. Très efficace sur sa ligne, il progresse surtout dans son jeu au pied, l’une des caractéristiques indispensables dans le dispositif de Niko Kovac

Djibril Sidibé 14/20
Comme Lecomte, on n’a pas retrouvé le Sidibé de 2017-2018. Malgré tout, il est solide défensivement et il présente une vraie alternative pour remplacer Ruben Aguilar qui a joué plus haut à plusieurs reprises. Une bonne saison pour le champion du monde.

Guillermo Maripan 14/20
D’abord remplaçant, le défenseur chilien a ensuite retrouvé une place dans le 11. Solide dans l’axe de la défense, il s’est surtout distingué par ses 5 buts. Une performance inouïe pour un défenseur central. Pas le plus élégant, mais diablement efficace. 

Caio Henrique 15,5/20
Une très bonne saison pour le latéral brésilien. Très à l’aise balle au pied, il a régalé ses attaquants. Et défensivement, il a tenu la baraque alors qu’il avait montré quelques limites dans ce domaine. Très encourageant pour la suite. 

Benoit Badiashile 13/20
Le talent il l’a, c’est indéniable. Mais Badiashile a la fâcheuse habitude de commettre des petites erreurs défensives qui viennent tout gâcher… Mais il progresse dans ce domaine et sa saison reste convaincante, même s’il peut toujours mieux faire. 

Axel Disasi 14/20
Pour sa première saison à Monaco, Disasi a rendu une belle copie. Solide défensivement, intéressant dans la relance, il plaît à Kovac. Mais comme Badiashile, il a commis quelques erreurs évitables. C’est sa marge de progression. 

Fodé Ballo-Touré 12/20
Barré par la concurrence sévère de Caio Henrique, il n’a pas eu beaucoup de temps de jeu et il s’est contenté d’un rôle de remplaçant. Sans être brillant, il a assuré l’essentiel dans son en tant que doublure. Mais s’il veut s’imposer, la tâche s’annonce difficile. 

Ruben Aguilar 16/20
Une nouvelle très belle saison pour le néo international français. Virevoltant dans son couloir droit, il apporte un soutien offensif considérable et derrière, il reste costaud. L’un des meilleurs de notre Ligue 1 à son poste. 

Milieux de terrain

Aurélien Tchouaméni 17,5/20
La révélation de l’ASM cette saison. L’ancien bordelais a éclaboussé la Ligue 1 de tout son talent. Ratisseur de ballons, distributeur hors-pair et même buteur à quelques reprises, Tchouaméni aurait presque pu prétendre à l’équipe de France pour l’Euro. En lice pour être élu meilleur espoir de notre championnat. 

Youssouf Fofana 16/20
Pour accompagner Aurélien Tchouaméni, il fallait un solide milieu comme Fofana. Un peu plus dans l’ombre que son coéquipier, il a été presque aussi brillant. A seulement 22 ans, il s’est imposé dans le 11 de Niko Kovac et l’ancien joueur de Strasbourg est promis à un très bel avenir.

Aleksandr Golovin 15/20
Moins blessé que la saison dernière, Golovin a enfin pu faire parler son talent. Avec 5 buts et surtout 9 passes décisives, le Russe s’est imposé comme l’une des armes principales du 11 monégasque. La suite s’annonce encore plus belle. 

Gelson Martins 13,5/20
Lui a été moins décisif que Golovin, mais ses différences ont fait du bien à l’ASM. Même s’il est parfois un peu brouillon, ses qualités sont indéniables. Il doit progresser dans le dernier geste et il aura un rôle encore plus important à Monaco. 

Cesc Fabregas 12,5/20
Toujours aussi classe sur un terrain, Cesc Fabregas nous a gratifié de quelques très belles performances, notamment contre Paris où il a inscrit un but capital. Malgré tout, sa condition physique reste limitée, ce qui réduit son impact sur le jeu du club de la Principauté.

Eliot Matazo 14/20
Le feu-follet de cette fin de saison. Le tout jeune belge nous a montré de quoi il était capable en l’espace de quelques matchs, surtout à Reims. Une association bluffante avec Ben Yedder. Balle au pied, il est impressionnant. L’un des joueurs à suivre la saison prochaine.  

Sofiane Diop 15/20
Pour sa première saison pleine dans l’élite, Sofiane Diop a été très bon. 7 buts et une passe décisive, mais surtout une qualité époustouflante dès qu’il a le ballon. Malheureusement, sa blessure en fin de saison l’empêche de disputer le sprint final et peut-être de figurer dans la catégorie meilleur espoir aux trophées UNFP.

Attaquants

Stevan Jovetic 14/20
Son talent, tout le monde le connaît. Et une fois de plus, il nous l’a montré, en témoigne son coup-franc exceptionnel contre Marseille. Mais comme toujours, le Monténégrin a été miné par les blessures…

Krepin Diatta 11/20
Arrivé au mercato hivernal, il a eu sa chance à quelques reprises. Malgré son petit but inscrit, il n’a pas bousculé la hiérarchie de l’attaque monégasque. A suivre la saison prochaine parce qu’il n’a pas encore montré l’étendue de ses capacités. 

Pietro Pellegri 9/20
Une nouvelle saison décevante pour l’Italien. Entre toutes ses blessures, il a eu l’occasion de se montrer. Et il a réussi à prendre un carton rouge contre Lyon… Une prestation à l’image de son aventure monégasque, du gâchis. 

Willem Geubbels 8/20
Même chose que Pellegri. L’ancien lyonnais a été blessé plusieurs fois et n’a jamais réussi à s’imposer dans cette attaque monégasque. Un but et autant de carton rouge. Pour progresser et enfin exploser au très haut niveau, la solution semble être un prêt. 

Kévin Volland 18/20
La meilleure recrue de l’ASM et peut-être même de Ligue 1. Arrivé d’Allemagne presque dans l’anonymat, Kévin Volland a fait la même chose qu’en Bundesliga : marquer des buts. Avec 16 réalisations et 7 passes décisives, il aurait pu figurer dans la catégorie meilleur joueur de Ligue 1 aux trophées UNFP. 

Wissam Ben Yedder 18,5/20
Encore et toujours, le MVP de la saison à Monaco. Statistiquement déjà avec 20 buts et 7 passes décisives. Par son influence dans le jeu ensuite et son association flamboyante avec Kévin Volland. Et enfin par son leadership. Le capitaine de Monaco a montré la voie à son équipe et une troisième place serait la juste récompense pour Ben Yedder.