Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Malaise : Quique Setién met les choses au clair pour Antoine Griezmann !

Alors qu’Antoine Griezmann a démarré la rencontre du FC Barcelone face au Celta de Vigo sur le banc ce samedi, Quique Setién est revenu sur ce choix qui n’a pas manqué de faire réagir dans un contexte où le Français est en grande difficulté chez les Blaugrana.

Le FC Barcelone a peut-être dit adieu au titre de champion de Liga ce samedi à Balaídos. Tout avait pourtant bien commencé pour les Catalans, avec un but de la tête signé Luis Suarez à la 20è minute de jeu, sur un service plein de malice de la part de Lionel Messi sur coup franc. Mais le visage séduisant affiché par le Barça en première période n’a pas suffit, Fyodor Smolov égalisant peu de temps après le retour des vestiaires pour le Celta de Vigo (50è). Les Blaugrana ont réagit à la 67è, de nouveau par l'intermédiaire de Luis Suarez sur une belle réalisation, mais cela n’a encore une fois pas été suffisant. À la 88è minute de jeu, sur un splendide coup-franc frappé en force faisant le tour du mur barcelonais, Iago Aspas est parvenu à arracher l’égalisation 2-2 et un précieux point pour les locaux dans la lutte pour le maintien. Un partage des points qui s’avère être une opération catastrophique pour les pensionnaires du Camp Nou, eux qui pourraient voir le Real Madrid prendre quatre unités d’avance dans la course au titre en cas de victoire ce dimanche sur la pelouse du 20è au classement de Liga qu'est l’Espanyol Barcelone. Et pendant cette soirée délicate pour les hommes de Quique Setién, Antoine Griezmann était, lui, sur le banc des remplaçants à l’entame de la rencontre, ce qui n’a pas manqué de faire réagir les observateurs de l’écurie barcelonaise.

«  Je me fiche que les recrues soient chères ou non »

En grande difficulté depuis son arrivée au FC Barcelone, l’ancien joueur de l’Atlético de Madrid a assisté à l’immense majorité de la rencontre sur la touche, la jeune pépite Ansu Fati lui ayant été préférée par Quique Setién. Entré en jeu à la 81è minute, l’international français n’a rien pu faire pour aider les siens à obtenir davantage que ce match nul, lui qui a semblé une fois de plus perdu et en manque de repères sur le terrain. Et forcément, le choix de l’ancien technicien du Real Betis de se passer d’Antoine Griezmann n’a pas manqué de faire réagir, certains observateurs n’hésitant pas à dire que le Champion du Monde 2018 est une erreur de casting commise par le Barça l’été passé. Mais interrogé au terme de la rencontre, Quique Setién a assuré que cette non-titularisation du natif de Mâcon n’était rien de plus qu’un choix tactique, tout en précisant qu’il n’avait que faire de la valeur marchande et du statut des joueurs qu’il a à sa disposition. « Antoine Griezmann ? Je me fiche que les recrues soient chères ou non. Cette semaine, nous avons opté pour une autre composition. La semaine dernière, vous m'avez demandé pourquoi Ansu ou Riqui n'ont pas joué et maintenant Griezmann. Je prends des décisions techniques qui ne sont pas capricieuses », a lâché Quique Setién dans des propos rapportés par Mundo Deportivo.

Articles liés