Accès direct au contenu

Besoin de vacances

Pour Courbis la Pologne est le match de trop

le10sport

Nouveau coup de gueule de Rolland Courbis. L'animateur de RMC ne voit pas l'utilité de jouer contre la Pologne. Il avait déjà émis un avis défavorable concernant le match contre l'Ukraine, tout comme Laurent Blanc.

On sait tout le mal que les entraîneurs ont à comprendre l'utilité des matchs amicaux pour les sélections nationales, et Rolland Courbis, ancien coach de Bordeaux et l'OM notamment, n'échappe pas à la règle. C'est en qualité de chroniqueur pour RMC qu'il s'est exprimé sur les matchs de l'équipe de France.

« Le match contre la Pologne est inutile »
A l'origine de ce coup de gueule du coach Courbis, les matches amicaux programmés après celui contre la Biélorussie comptant pour l'Euro 2012. Si le niveau de jeu des Bleus a été mauvais, c'est parce que les joueurs sont fatigués selon lui : « Je disais déjà avant le match contre la Biélorussie qu’un seul match amical suffisait dans la période actuelle, en fin de saison, et avec des joueurs qui en ont ras-le-bol d’être sur un terrain de football. »

« Ces matchs ne vont pas nous faire progresser »

Une déclaration qui fait écho aux propos de Laurent Blanc qui avait lui aussi remis en cause la tenue de ce match amical, programmé en-dehors du calendrier officiel de la FIFA. Mais c'est surtout parce que la Fédération française de football a des obligations, notamment financières : « On m’a souvent répondu que l’équipe de France avait certaines obligations, envers les sponsors, envers la Pologne et l’Ukraine qui sont tous les deux les prochains organisateurs de l’Euro. Mais me dire que ces matches-là vont nous faire progresser, je dis non. La seule chose dont on ait besoin aujourd’hui, c’est du repos pour pouvoir tranquillement redémarrer et enfin montrer des progrès qui seront à mon sens indispensables. » Mi-figue mi-raisin, mi-attaquant mi-défenseur des Bleus, Rolland Courbis a exprimé son mécontentement quant à la mauvaise gestion des joueurs par la Fédération.