Accès direct au contenu

Mauvais esprit

La blague cruelle de Nasri à Cissé

L’humour de Samir Nasri en équipe de France n’avait pas été apprécié à l’époque de l’Euro 2008 par Thierry Henry. Djibril Cissé a, lui, été plus conciliant avec l’ancien marseillais mais la blague de Nasri était pourtant de mauvais goût.

L’histoire de Samir Nasri avec l’équipe de France a été marquée à ses débuts par un accrochage devenu célèbre avec Thierry Henry. Assis à la place du meilleur buteur de l’histoire des Bleus dans le bus, le Marseillais avait refusé de bouger provoquant un mini-incident diplomatique. Sa mise à l’écart pour la Coupe du monde 2010 serait aussi liée à un rejet d’une partie des cadres des Bleus, dont Thierry Henry et William Gallas.

L’humour déplacé de Nasri
S’il est aujourd’hui un cadre de l’équipe de France et celui qui a envoyé les Bleus à l’Euro 2012 en égalisant face à la Bosnie, Nasri a fait preuve d’immaturité à ses débuts. L’anecdote révélée par Djibril Cissé à L’Equipe le montre. Alors que Raymond Domenech devait écarter sept joueurs après le dernier match amical face à l’Equateur, Cissé se savait menacé. Les joueurs attendaient donc fébrilement dans leurs chambres que le staff vienne frapper à leurs portes. Ou pas.

Mais Nasri, assuré d’être dans les 23 joueurs sélectionnés, a perturbé ce moment pénible dans la vie d’un groupe : « Samir faisait le con et s’amusait à frapper aux portes des mecs… Donc quand ça frappe, je me dis que c’est peut-être Samir. Mais non ! J’ouvre, et là, il y a Raymond, Manko (Pierre Mankowski) et un autre membre du staff. »

Mais Djibril Cissé ne semble pas en vouloir à Nasri lorsqu’il évoque la génération actuelle : « Il y a un bon groupe et j’ai pas mal de potes dans cette équipe », dont Samir Nasri assure le quotidien.

Articles liés