Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Équipe de France - Pierre Ménès : « Abidal ? Je suis étonné qu’on se pose la question… »

Éric Abidal, AS Monaco

Alors que la situation d’Éric Abidal à Monaco apparaît plus compliquée que jamais, la présence du défenseur français à la Coupe du monde est aujourd’hui très compromise.

International français à la carrière très réussie sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais (2004-2007) ou du FC Barcelone (2007-2013), Éric Abidal a choisi l’été dernier l’AS Monaco pour se relancer, lui qui n’a pas été prolongé par le Barça alors qu’il souhaitait rester. Après des débuts encourageants aux côtés du Portugais Ricardo Carvalho en défense centrale, le natif de Saint-Genis-Laval accuse le coup depuis plusieurs semaines. Écarté par Claudio Ranieri lors du match face à Lille il y a quelques jours, Abidal n’est clairement plus aujourd’hui un titulaire indiscutable à Monaco.

« ABIDAL N’A PAS LE NIVEAU INTERNATIONAL »

Sur le plateau du Canal Football Club de Canal+, le journaliste Pierre Ménès a en tout cas écarté l’hypothèse de voir l’international français être du voyage au Brésil avec l’équipe de France en juin prochain. « Abidfal ? Je suis étonné qu’on se pose la question… Je ne voyais déjà pas l’intérêt d’être rappelé par Deschamps, je trouvais ça même dangereux pour lui. Alors après, il y a la belle histoire, oui, la guérison, formidable, mais quand on regarde ce qu’il se passe sur le terrain, il n’a pas le niveau international », a déclaré le consultant.

RANIERI : « SES EXCUSES ÉTAIENT INDISPENSABLES »

«Il n'y a pas de problème avec Abidal. Il y a eu une réunion avec Vadim Vasilyev. Il a présenté ses excuses. C’est fini. Face à Lens, il va jouer. Je ne suis pas rancunier. Mais ses excuses étaient indispensables. Je ne m'attendais pas à cette attitude, même si parfois je peux la comprendre. Mais le capitaine doit toujours être avec l'équipe », avait déclaré Claudio Ranieri en conférence de presse peu après l’incident face à Lille, Éric Abidal ayant quitté le stade après avoir appris qu’il ne jouerait pas ce match.

Articles liés