Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du monde Brésil 2014 : La présentation complète et pronostic du groupe F

La Coupe du monde 2014 se déroulera au pays du football, le Brésil, du 12 juin au 13 juillet prochain. 32 équipes seront sur la ligne de départ pour tenter de décrocher le titre suprême détenu par l’Espagne. Présentation du groupe F de cette compétition.

Iran

Tombé dans un groupe particulièrement relevé, l’Iran va tenter lors de ce Mondial brésilien de remporter un deuxième match de Coupe du monde après celui contre les Etats-Unis en 1998.

PALMARÈS - FAITS D’ARMES

L’Iran va disputer au Brésil son quatrième Mondialen 2014. Les Iraniens n’ont jamais passé le premier tour lors de leurs trois premières participations mais le fait d’armes de la Melli reste la victoire en phase de poule en France en 1998 contre les États-Unis. Le seul succès pour l’Iran lors d’un match de Coupe du monde. Une victoire très symbolique. L’Iran a par ailleurs remporté à trois reprises la Coupe d’Asie des Nations, en 1968, 1972 et 1976.

PARCOURS QUALIFICATIF

L’Iran a parfaitement géré la phase de qualification pour le Mondial. Lors du premier tour, les Iraniens se sont facilement extirpés d’une poule de quatre équipes avec le Qatar, Bahreïn et l’Indonésie. Premier de ce Groupe, l’Iran a également terminé premier de son groupe lors de la deuxième phase de qualification, en devançant la Corée de Sud et l’Ouzbékistan. Une première place synonyme de qualification directe pour la Coupe du monde.

STAR À SUIVRE

Javad Nekounam (33 ans). Peu de joueurs iraniens sont connus et évoluent en Europe. La sélection iranienne est notamment représentée par l’expérimenté Javad Nekounam, qui évolue actuellement à l’Esteghal Téhéran. Le milieu de terrain a participé notamment au Mondial2006 et il compte plus de 115 sélections avec la Melli. Il a inscrit 29 buts en sélection et est l’un des leaders de l’Iran.

CE QUE L’IRAN PEUT ESPÉRER

Vainqueur d’un seul match en Coupe du monde, c’était en 1998 contre les États-Unis, l’Iran aura bien du mal à rééditer un tel exploit lors du Mondial au Brésil. L’Argentine, évidemment, mais aussi la Bosnie et le Nigéria sont largement supérieurs à la sélection iranienne. L’Iran va tenter de s’appuyer sur une défense solide pour arracher un ou deux points au cours de la compétition. Ce n’est pas gagné.

CALENDRIER

Lundi 16 juin 21h00 Iran - Nigeria à Curitiba (groupe F)

Samedi 21 juin 18h00 Argentine - Iran à Belo Horizonte (groupe F)

Mercredi 25 juin 18h00 Bosnie-Herzégovine - Iran à Salvador de Bahia (groupe F)

Nigéria

Pour son cinquième mondial, le Nigéria a les moyens d’égaler sa meilleure performance en Coupe du monde, deux huitièmes de finale en 1994 et 1998.

PALMARÈS - FAITS D’ARMES

Qualifié pour la première fois pour un Mondial en 1994 aux États-Unis, le Nigéria a atteint les huitièmes de finale, son meilleur résultat en Coupe du monde. Les Super Eagles récidivent quatre ans plus tard en France. En 2002 et 2010, lors de leurs deux autres participations, les Nigérians ne passent pas le premier tour. Le Nigéria a également remporté trois CAN (1980, 1994, 2013). Au Brésil, en 2014, le Nigériaparticipera à son 5èmeMondial.

PARCOURS QUALIFICATIF

Tombé dans un groupe de qualification plutôt à sa portée, avec le Kenya, la Namibie et le Malawi, le Nigéria va logiquement se qualifier pour les barrages en terminant largement en tête de sa poule cinq points devant le deuxième, le Malawi. En barrages, les Super Eagles remportent leurs deux rencontres contre l’Éthiopie, pas l’adversaire le plus redoutable du continent. Une campagne de qualification plutôt tranquille pour le Nigéria.

STAR À SUIVRE

John Obi Mikel (26 ans). Le milieu de terrain de Chelsea, John Obi Mikel, est le joueur vedette de cette sélection. Impressionnant avec les Blues depuis plusieurs mois, Obi Mikel n’a pas toujours brillé en sélection. Contraint de déclarer forfait pour la Coupe du monde 2010, Obi Mikel attend beaucoup de ce Mondial brésilien. Le Nigériaaura besoin de son milieu de terrain pour aller loin au Brésil. Obi Mikela notamment remporté la Ligue des Champions en 2012 avec Chelsea.

CE QUE LE NIGÉRIA PEUT ESPÉRER

Vainqueur de la CAN 2013, qualifié aisément pour la Coupe du monde 2014, leNigéria arrive au Brésil avec le plein de confiance. La deuxième place du groupe F, derrière l’Argentine, semble promise aux Super Eagles. Mais méfiance, la Bosnie pourrait inquiéter les Nigérians pour la qualification. Surtout que le Nigéria, pourtant très attendu, a été très décevant lors des Coupes du monde 2002 et 2010, ses deux dernières participations. 

CALENDRIER

Lundi 16 juin 21h00 Iran - Nigeria à Curitiba (groupe F)

Samedi 21 juin 00h00 Nigeria - Bosnie-Herzégovine à Cuiaba (groupe F)

Mercredi 25 juin 18h00 Nigeria - Argentine à Porto Alegre (groupe F)

Bosnie

Pour sa première participation à une Coupe du monde, la Bosnie-Herzégovine a les atouts pour passer le premier tour. Les Bosniens ont des joueurs de grand talent.

PALMARÈS - FAITS D’ARMES

La Bosnie-Herzégovine est une jeune nation issue de l’ex-Yougoslavie. La Bosnie n’a donc pas une grande histoire footballistique propre et va participer en 2014 à sa première grande compétition internationale. Jusqu’à présent, les Bosniens n’ont disputé ni de Coupe du monde, ni d’Euro. Ils ont été sortis à chaque fois lors des qualifications pour la Coupe du monde 2010 et pour l’Euro 2012 en barrages par le Portugal.

PARCOURS QUALIFICATIF

Pour la première fois de son histoire, la Bosnie s’est donc qualifiée pour un Mondial à l’issue d’un parcours de qualification très bien maîtrisé. Tombés dans le groupe de la Grèce, de la Slovaquie et de la Lituanie, l’affaire était jouable pour les Bosniens. Ils n’ont pas laissé passer leur chance. Au final, la Bosnie, avec un total de 25 points (huit victoires, un nul, une défaite), devance la Grèce à la différence de buts (+ 24 pour la Bosnie, +8 pour la Grèce) et termine logiquement première du Groupe G.

STAR À SUIVRE

Edin Dzeko (28 ans). L’attaquant de Manchester City, Edin Dzeko, est la star de cette équipe. Avec son club comme en équipe nationale, Dzekobrille depuis des années. L’attaquant a notamment été élu footballeur bosnien de l’année en 2009, 2010, 2011 et 2012. La Bosnie compte énormément sur son efficacité lors du Mondial. Dzeko sera notamment accompagné par l’ex-lyonnais aujourd’hui à l’AS Rome, Miralem Pjanic.

CE QUE LA BOSNIE PEUT ESPÉRER

La chance du débutant pour la Bosnie ? Les Bosniens ne viennent pas au Brésil pour faire de la figuration pour leur premier Mondial. La Bosnie est là pour apprendre mais pas que. Tombée dans un groupe avec l’Argentine, le Nigéria et l’Iran, la Bosnie peut légitimement espérer rejoindre les huitièmes de finale. Les coéquipiers d’Edin Dzeko, qui ne manquent pas de talent, devraient lutter avec le Nigéria pour la deuxième place du groupe derrière le grand favori argentin.

CALENDRIER

Dimanche 15 juin 00h00 Argentine - Bosnie-Herzégovine à Rio de Janeiro (groupe F)

Samedi 21 juin 00h00 Nigeria - Bosnie-Herzégovine à Cuiaba (groupe F)

Mercredi 25 juin 18h00 Bosnie-Herzégovine - Iran à Salvador de Bahia (groupe F)

Argentine

L’Argentine aborde ce mondial brésilien parmi les grandes favorites de la compétition. Les Argentins, qui n’ont plus atteint la finale depuis plus de deux décennies, ont les armes pour à nouveau tutoyer les sommets…

PALMARÈS - FAITS D’ARMES

L’Argentine a marqué de son empreinte le football mondial entre 1975 et 1990 en remportant deux Coupes du monde (1976, 1986) et en étant finaliste en 1990. L’Albiceleste, emmenée notamment en 1986 par Diego Maradona, était sur le toit du monde. L’Argentine a également remporté la Copa America à 14 reprises. Au Brésil, l’Argentine disputera en 2014 son 16èmeMondial, elle n’a pas raté la compétition suprême depuis 1970.

PARCOURS QUALIFICATIF

Grande favorite de la Zone AmSud en l’absence du Brésil, déjà qualifié car pays organisateur, l’Argentine a tenu son rang. L’Albiceleste a survolé la Zone AmSud en terminant logiquement première du groupe de dix équipes deux points devant la Colombie et quatre devant le Chili avec un bilan de neuf victoires, cinq nuls et deux défaites. L’Argentine a montré toute sa puissance offensive en inscrivant 35 buts au cours de la compétition, en seize matchs.

STAR À SUIVRE

Lionel Messi (26 ans). Ballon d’Or en 2009, 2010, 2011 et 2012, Leo Messi est le meilleur joueur du monde depuis plusieurs années. Muet lors du Mondialen Afrique du Sud en 2010, Messi est attendu au tournant au Brésil. Toute l’Argentine attend des exploits de sa grande star, comme ceux de Diego Maradona, l’autre légende locale, lors de la Coupe du monde 1986. Au Brésil, Messi sera notamment épaulé par Sergio Agüero, l’attaquant vedette de Manchester City.

CE QUE L’ARGENTINE PEUT ESPÉRER

Quarts de finalistes en 2006 et 2010, les Argentins visent le titre en 2014. L’Albiceleste a les moyens de remporter le titre suprême pour la troisième fois au Brésil en s’appuyant notamment sur une attaque de feu. L’Argentine fait clairement partie des quatre grands favoris de la compétition avec le Brésil, l’Espagne et l’Allemagne. Mais les Argentins ont souvent déçu dernièrement lors des grands rendez-vous…

CALENDRIER

Dimanche 15 juin 00h00 Argentine - Bosnie-Herzégovine à Rio de Janeiro (groupe F)

Samedi 21 juin 18h00 Argentine - Iran à Belo Horizonte (groupe F)

Mercredi 25 juin 18h00 Nigeria - Argentine à Porto Alegre (groupe F)

Articles liés