Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Des tensions avec Froome ? La réponse de Geraint Thomas !

Geraint Thomas envoie un message clair sur d’éventuelles frictions avec Christopher Froome pour la prochaine édition du Tour de France.

Bis repetita pour la Sky sur le Tour de France. La formation britannique devra à nouveau gérer les ambitions de Geraint Thomas, tenant du titre, et Christopher Froome, désireux d’accrocher un cinquième sacre sur les routes hexagonales. Les deux coéquipiers pourraient donc se livrer à une véritable bataille sur cette 106e édition de la Grande Boucle (6 au 28 juillet), mais dans des propos accordés à Stade 2, Thomas explique que cette concurrence est saine.

« C’est sûr que si je gagne, Froome va être déçu parce qu’il veut gagner son cinquième Tour. Mais... »

« Le plus important, c'est toujours de dialoguer, de rester honnêtes et juste de ne pas courir l'un contre l'autre. Qu'on ne se neutralise pas pour qu'au final un coureur d'une autre équipe en profite. Ce serait le pire des scénarios. C’est une évidence. On fera tout que pour l’un de nous deux gagne. C’est sûr que si je gagne, Froomey va être déçu parce qu’il veut gagner son cinquième Tour. Mais si c’est autre coureur qui l’emporte, sa déception sera encore plus grande. Je veux gagner, mais si Froomey s’impose, je serai content pour lui et pour l’équipe. Il aura été le plus fort, il aura mérité sa victoire. C’est évident que je préfère voir Froomey gagner plutôt qu’un Tom Dumoulin ou un coureur d’une autre équipe. Aucune guéguerre entre nous ? Je ne peux pas parler pour Froomey, mais en ce qui me concerne, c’est sûr que non. Il n’y aura pas de bataille de ce genre-là. Bien sûr je veux gagner, et être dans la meilleure forme possible pour y arriver, mais sur le vélo, je ne ferai jamais quelque chose pour l’empêcher de gagner. Je ne suis pas dans cet état d’esprit-là. Et aucun de nous deux ferait une chose pareille. Ce serait terrible », précise Geraint Thomas.

Articles liés