Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Coronavirus, huis clos… L’aveu de Bardet sur le Tour de France !

Invité à s’exprimer sur un éventuel Tour de France à huis clos, Romain Bardet estime que cette édition sera forcément particulière.

Les interrogations sont nombreuses sur le Tour de France. Entre une annulation, un report ou une course à huis clos, la Grande Boucle doit faire face à la menace du coronavirus. Le peloton pourrait rouler sur les routes hexagonales sans la présence du public, une ambiance assez particulière pour l’un des événements sportifs les plus suivis au monde. Via Le Figaro, Romain Bardet, leader d’AG2R-La Mondiale, donne son avis concernant le Tour de France.

« Compliqué de penser que le Tour puisse se tenir complètement normalement »

« Cela me semble moins utopique de penser que le Tour de France puisse être organisé si la pandémie a été contrôlée d’ici là sur le territoire français. Vu les moments difficiles que tout le monde traverse, les Européens et les Français en premiers, ce serait un excellent signe si le Tour pouvait se tenir en juillet. Cela voudrait dire que la situation sanitaire s’est largement améliorée, qu’on serait sur la bonne voie et qu’on aurait amené un événement un peu unificateur pour tous se retrouver autour d’une épreuve qui fait partie du patrimoine des Français. Mais c’est encore beaucoup trop tôt pour se prononce. Un Tour à huis clos ? Je ne sais pas… Ça me semble compliqué de penser que le Tour puisse se tenir complètement normalement. Il y a plein de questions afférentes qui me viennent à l’esprit. On sait qu’il n’y a pas de contrôles antidopage en ce moment, et pour un événement de cette ampleur, c’est une grande inquiétude pour l’équité sportive. On n’a plus de suivi longitudinal, on n’a plus rien, le monde du sport est à l’arrêt actuellement. C’est préoccupant », confie Romain Bardet.

Articles liés