Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Bernal reconnaît la supériorité de Roglic et Pogacar !

Lors de la 13e étape du Tour de France, Bernal a concédé du temps au maillot jaune. Relégué à 59 secondes au général, le Colombien a perdu sa deuxième place au général au profit de Pogacar et reconnu la force des coureurs slovènes.

Premier accroc pour Egan Bernal pour conserver sa couronne. L'arrivée au sommet au Puy-Mary a permis de déceler les forces en présences. Et chez les favoris, une tendance se dégage : Primoz Roglic et Tadej Pogacar sont en forme. Depuis sa perte de temps sur un coup de bordure, Pogacar enchaîne les attaques. Des coups de force incroyables pour ce jeune coureur de 21 ans. Et ce vendredi, Primoz Roglic est le seul à avoir pu accompagner le leader d'UAE Emirates. Le tenant du titre a perdu 38 secondes sur cette ultime ascension.

« Les autres étaient plus forts que moi »

Pourtant, Egan Bernal n'avait pas de mauvaises sensations sur cette étape. Après la course, il a constaté la force de Roglic et Pogacar, désormais premier et deuxième du Tour, dans des propos relayés par la RTBF. « Les Slovènes sont presque d'un autre niveau. J'ai fait de mon mieux, mais les autres étaient plus fort que moi. Je ne pouvais pas faire plus et je me suis senti bien toute la journée. Les autres sont simplement allés plus vite. J'ai regardé mes données sur l'étape et ce sont presque les meilleures de ma carrière. C'est la deuxième fois que j'entends un coureur dire que ses chiffres sont égaux ou supérieurs à ce qu'ils étaient lors des précédents Tour ». Mais nul doute que Bernal tentera de se refaire lors des prochaines étapes de montagne.

Articles liés