Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Quand Warren Barguil revient sur son exclusion lors du Tour d’Espagne !

Exclu pendant la Vuelta en 2017 suite à une décision forte de la Sunweb, Warren Barguil évoque à nouveau la décision de son ancienne équipe.

Si Warren Barguil fondait de nombreux espoirs lors de la dernière édition du Tour d’Espagne, le Français avait vu son aventure sur les routes ibériques être écourtée par sa direction. La raison ? Le fait de ne pas avoir attendu Wilco Kelderman après une crevaison du leader de la Sunweb lors de la 7e étape de la Vuelta. La formation allemande avait alors exclu le Tricolore, et dans des propos accordés à So Foot, Barguil ne se prive pas de revenir sur cette décision.

« La décision de l'équipe a été extrêmement rapide, elle a été prise avant qu'on ait une discussion »

« La décision de l'équipe a été extrêmement rapide, elle a été prise avant qu'on ait une discussion. Ils m'ont appelé après le repas et ils m'ont dit qu'ils m'avaient pris un billet d'avion pour le lendemain. Ma version des faits ?  Wilco a crevé à vingt kilomètres de l'arrivée. Nous, on nous a dit de rester devant avec Sam Oomen. On est restés devant toute la bosse et il était en train de rentrer. J'attendais que Wilco ne soit pas très loin au contact, genre à 500 mètres pour pouvoir me laisser décrocher et faire un gros sprint. Ça n'a pas été interprété comme ça, mais, pour moi, c'était la meilleure décision. Deux jours avant, dans un col, je l'ai attendu alors que je me sentais très bien et que j'aurais pu jouer la victoire d'étape », avoue Warren Barguil.

Articles liés