Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Quand Peter Sagan defriefe le Tour des Flandres

Onzième du Tour des Flandes ce dimanche, Peter Sagan a expliqué qu’il n’avait pas eu les jambes pour l’emporter.

Alberto Bettiol (Education First) a remporté à la surprise générale le Tour des Flandres, ce dimanche. Parti seul dans le Vieux Quaremont à 18km de l’arrivée, il a su résister au retour des meilleurs et notamment de Peter Sagan, qui a terminé avec le groupe des favoris à 17 secondes de l’Italien. Après la course, le onzième du Tour des Flandres 2019 a expliqué qu’il n’avait pas eu les jambes pour suivre l’attaquante tranchante d’Alberto Bettiol.

« Je n’avais pas les jambes pour contrer l’attaque de Bettiol »

« Ce fut un Tour des Flandres difficile et passionnant et c'est toujours un plaisir de courir ici, car les foules créent une atmosphère incroyable. J'aimerais remercier mes coéquipiers pour le travail qu'ils ont accompli aujourd'hui. Ils se sont tous donnés à 100% pour contrôler, faire la course, me protéger, éviter les ennuis et m'aider à économiser autant d’énergie que possible. J’ai pu me retrouver à l’avant quand c’était nécessaire dans les derniers kilomètres, mais je n’avais pas les jambes pour contrer l’attaque de Bettiol et dans le sprint réduit », a expliqué Peter Sagan, dans des propos relayés par Cyclism Actu.

Articles liés