Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : La mise au point du patron de Nacer Bouhanni sur son avenir !

Interrogé sur le futur de Nacer Bouhanni, Cédric Vasseur, manager général de la Cofidis, explique que tout reste ouvert.

En fin de contrat avec la Cofidis à la fin de l’année, Nacer Bouhanni est dans le flou concernant son futur au sein de formation tricolore. Le sprinteur de 28 ans pourrait donc plier bagage d’ici quelques mois, lui qui a récemment confié être en pourparlers avec d’autres écuries du peloton. Dans des propos relayés par Cyclism Actu ce dimanche, Cédric Vasseur, manager général de la Cofidis, se confie sur le futur de son coureur.

« On peut toujours lui offrir un contrat pour 2020, mais tout est une question de salaire »

« Bien sûr, il est à la fin de son contrat et il est motivé pour signer, et comme tout coureur en fin de contrat, il discute avec d'autres équipes. C'est normal, il n'a pas à le dire. C'est pareil pour moi en tant que manager, il y a des coureurs en fin de contrat qui discute avec nous. Mais il est trop tôt pour discuter avec Nacer. On peut toujours lui offrir un contrat pour 2020, mais tout est une question de salaire. Le marché pour un coureur est comme pour un acteur, ça dépend de vos performances. Aujourd'hui on attend encore beaucoup de lui, pas l'inverse. Il n'attend rien de nous. On lui a donné du temps et il a bien démarré la saison. Je ne veux pas qu'il soit nerveux et on n'a pas encore parlé de 2020. Si vous voulez plus, alors il faut le montrer sur la route. On lui donnera sa chance de montrer son talent, maintenant c'est entre ses mains », confesse Cédric Vasseur.

Articles liés