Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Dopage : Le coup de gueule du président de l’UCI dans l’affaire Sky !

Alors que la Sky Team aurait donné des médicaments en trop forte dose à Bradley Wiggins dans le passé, David Lappartient, le président de l’UCI a fermement condamné cet acte !

Après Christopher  Froome, qui a subi un contrôle anormal au Salbutamol après une étape de la Vuelta, c'est au tour de la Sky Team d'être dans le tourment. La formation britannique aurait donné en trop grande quantité des médicaments à Bradley Wiggins dans le passé. Et pour David Lappartient, le président de l’UCI (Union cycliste internationale), une enquête doit être ouverte pour régler au plus vite la situation !

« J’aimerais qu’il y ait une enquête, pour voir s’il y a eu violations ou non des règles antidopage »

« Dans ce rapport, d'après ce que j'ai lu, on peut voir que les substances n'étaient pas utilisées pour des problèmes de santé ou de grosses douleurs mais pour améliorer les performances donc effectivement, c'est inacceptable pour moi et la philosophie que nous avons, même s'il semble qu'il n'y ait pas de violation des règlements. Si vous utilisez des substances pour améliorer vos performances, je pense que c’est exactement ce qui s’appelle tricher. Nous avons la Fondation antidopage du cyclisme, elle a le pouvoir d'ouvrir une enquête. J'aimerais qu'elle le fasse, pour voir s'il y a eu violations ou non des règles antidopage », a déclaré le patron de l’UCI dans une interview pour la BBC dans des propos rapportés par L’Équipe.

Articles liés