Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Dopage : La mise au point du patron de l’UCI dans l’affaire Froome !

Alors que l’affaire de dopage autour de Christopher Froome fait toujours autant parler, David Lappartient tient à mettre les choses au clair.

Depuis l’annonce par l’Union Cycliste Internationale, en décembre, d’une prise anormale de Salbutamol, produit contre l’asthme, lors de la dernière semaine du Tour d’EspagneChristopher Froome est dans l’œil du cyclone. Le Britannique pourrait donc être suspendu par la haute instance, et dans un entretien accordé au Télégramme, David Lappartient, président de l’UCI, tient à prévenir le leader de la Sky.

« C'est important de résoudre ce cas rapidement »

« C'est un cas très mauvais pour le cyclisme. C'est le coureur le plus connu que nous avons. C'est important de faire respecter les droits des coureurs. Il ne bénéficie pas d'un traitement spécial, même si certains coureurs disent le contraire. Le Salbutamol fait partie des substances autorisées en quantité limitée. Une suspension immédiate irait à l'encontre des règles en place. Il peut avoir des arguments qui déclencheront des débats entre experts. En plus, Froome n'est pas comme n'importe quel autre coureur. Il a plus d'argent. Il peut rassembler plus d'experts qui pourront s'exprimer en sa faveur. Il pourrait produire plus de documents pour se disculper. C'est important de résoudre ce cas rapidement, mais aussi de protéger les droits des coureurs. Si vous avez fait quelque chose de mal, quelqu'un vous attrapera un jour », confie David Lappartient.

Articles liés