Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Des regrets sur son affaire de dopage ? La réponse de Lance Armstrong !

Au centre d’une sombre affaire de dopage dans les années 1990 et 2000, ce qu’il a valu la perte de ses sept Tours de France, Lance Armstrong n'affiche aucun regret.

Déchu de ses sacres sur la Grande Boucle (1999 à 2005), après avoir été rattrapé par la patrouille, Lance Armstrong est finalement devenu persona non grata dans le petit monde du cyclisme. L’Américain a largement participé à l’organisation du dopage au sein de l’US Postal, mais dans un entretien à NBC Sports, le Texan ne dénonce pas ses agissements.

« Je ne changerais rien de ce qu'il s'est passé »

« En premier lieu, je ne changerais pas tout ce que j'ai appris. Je n'aurais rien appris si je n'avais pas agi comme je l'ai fait. Il n'y aurait pas eu d'enquête et pas de sanctions si je n'avais pas agi comme je l'ai fait. Si je me dope et si je ne dis rien, rien de tout cela ne serait arrivé, rien du tout. C'est comme si c'était ce que je voulais, je voulais qu'on m'attrape, j'étais une proie facile. Nous avons fait ce que nous devions faire pour gagner, ce n'était pas légal, mais je ne changerais rien de ce qu'il s'est passé, que ce soit perdre un sacré paquet d'argent ou passer du statut de héros à celui de zéro », clame Lance Armstrong haut et fort.

Articles liés