Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Le patron de Warren Barguil ouvre grand la porte à Julian Alaphilippe !

Interrogé sur les prochaines recrues de l’équipe, Emmanuel Hubert, manager général d'Arkéa-Samsic, explique avoir bougé ses pions pour Julian Alaphilippe.

Si Julian Alaphilippe connaît une magnifique saison, le N°1 mondial au classement UCI arrivera néanmoins au terme de son contrat avec la Deceuninck-Quick Step en novembre prochain. Le Français devra se pencher sur la question de son avenir, et si le récent vainqueur de Milan-San Remo rejoignait une formation tricolore ? Dans une interview à Ouest-France ce lundi soir, Emmanuel Hubert, patron d’Arkéa-Samsic, admet s’être manifesté auprès du représentant d’Alaphilippe, tout en ayant conscience qu’il sera difficile de l’attirer au sein de la formation bretonne.

« Je lui ai fait une proposition, mais… »

« J’ai beaucoup d’affinités avec Julian, nous nous apprécions beaucoup. Effectivement, je lui ai fait une proposition, par l’intermédiaire de son agent. Après, honnêtement, je pense qu'elle va rester au stade de proposition, car il se sent bien dans son équipe, et Julian est quelqu'un d'honnête, qui privilégie l'humain. Comme il est bien chez Deceuninck Quick-Step, je ne pense pas que ça va se faire, mais je respecte tout à fait son choix... Je suis en pleine prospection pour l'an prochain, confirme Hubert. Il y a plusieurs coureurs visés, car j'ai l'envie, avec nos partenaires, d'aller le plus haut possible. Je ne m'interdis rien... Je me renseigne aussi sur des sprinteurs. Aujourd'hui, 80 % des courses se gagnent au sprint, donc il faut avoir des sprinteurs. L'effectif va passer de 21 coureurs à 26-28 l'an prochain », affirme Emmanuel Hubert.

Articles liés