NBA
NBA : Un joueur des Lakers craque sur les réseaux sociaux
Ewen Robin

À 22 ans, Shareef O’Neal aura l’occasion de découvrir la NBA lors de la saison 2022 – 2023. Si son nom rappelle forcément quelques souvenirs, c’est parce que le joueur est le fils d’un pivot de légende de la NBA : Shaquille O’Neal. Alors que le jeune homme participait à la Summer League, tous les projecteurs étaient tournés vers lui, ce qui n’est pas forcément une bonne chose…

Il y a quelques semaines, la franchise des Los Angeles Lakers réussissait un coup double en s’offrant deux héritiers de la NBA. L’équipe californienne avait ainsi mis à l’essai Scotty Pippen Jr et Shareef O’Neal, fils des illustres Scottie Pippen, n° 33 historique des Chicago Bulls à leur apogée, et de Shaquille O’Neal, légende des Lakers.

Shaquille O'Neal doute

Une première en vue en NBA qui n'emballe d'ailleurs pas forcément le Shaq comme l'avouait son fils : « Ça m’a fait un peu peur. Il est très attaché à l’éducation et j’avais l’impression qu’à l’université, je n’avais pas d’opportunité. Je ne le sentais pas, je ne me sentais pas moi-même. J’ai été invité à la G League, un camp d’élite qui m’a ouvert beaucoup de portes. Cela m’a vraiment aidé et m’a montré ce dont j’étais capable, et quand j’ai commencé à recevoir des appels d’équipes pour m’entraîner, je me suis dit « mec, c’est ce que je veux faire. Je suis presque arrivé, c’est juste en face de moi. Il suffit de foncer et que je continue à travailler. Mais il n’a pas du tout aimé cette idée. Ça craint qu’il n’ait pas aimé cette idée, mais je suis un adulte. J’ai 22 ans, je prends mes propres décisions, donc vous savez, c’est juste en face de moi, je ne reculerai pas. Je vais saisir l’occasion si je le peux, c’est comme ça que je suis construit. Je ne recule devant personne. Je sais que c’est une légende de la NBA, que c’est mon père, mais je dois le faire. Que ça lui plaise ou pas, ça ne va pas m’arrêter » déclarait récemment Shareef .

Une prestation décevante

Participant à la Summer League avec les Los Angeles Lakers, le fils de Shaquille O’Neal a terminé le match avec 7 pts et 4 rebonds en 14 minutes. Une performance correcte sur le papier. Néanmoins, malgré des chiffres qui paraissent bons, le fils du Shaq affiche les statistiques plutôt décevantes de 2/6 au tir, mais surtout 3/6 depuis la ligne des lancers francs. De plus, le joueur a semblé fébrile aussi bien tactiquement que techniquement. Une soirée qui est loin d’être mémorable pour Shareef. Pour son plus grand malheur, l'évènement a été attentivement scruté par les fans, qui ont dressé un constat plutôt amer.

« Je quitte Twitter »

Blessé par de nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux, le jeune joueur de 22 a confirmé avoir pris une décision radicale : « Béni d’être dans cette situation… Je dois continuer à travailler et à m’améliorer tous les jours. Je quitte Twitter pour un moment. On se reverra ». Avec un tel nom, le joueur va rapidement devoir s'habituer aux critiques, qui sont monnaie courante en NBA.

Articles liés