Basket
NBA : La guerre est finie aux Lakers pour Russell Westbrook
Hugo Ferreira

Au lancement de la saison 2021/2022, les Los Angeles Lakers disposaient de l’une des équipes les plus impressionnantes sur le papier. Cependant, alors que les Angelinos se sont complétement manqué, Russell Westbrook a parfois été tenu pour responsable. En difficulté, Brodie a également dû faire face à des tensions avec Frank Vogel, mais tout semble désormais aller mieux pour le meneur avec l’arrivée sur le banc de Darvin Ham.

Que cette saison fut difficile pour les Los Angeles Lakers. Après une campagne ratée, les Angelinos s’étaient pourtant bien renforcés en accueillant Russell Westbrook pour former un trio incroyable avec LeBron James et Anthony Davis. Toutefois, rien ne s’est passé comme prévu, puisque les Pourpres et Or n’ont même pas atteint les Playoffs. Une contre-performance totale, pour laquelle le MVP 2017, qui n’a pas été gêné par les blessures à l’inverse de ses deux coéquipiers du Big Three, a régulièrement été tenu pour responsable.

Westbrook a vécu une saison difficile

Ces dernières années, Russell Westbrook avait habitué les fans de NBA aux lignes de statistiques incroyables. Seul joueur de l’histoire à avoir terminé trois saisons consécutives en triple double, le meneur a réalisé l’une des pires saisons de sa carrière pour ses débuts sous le maillot des Los Angeles Lakers. Si ses moyennes de 18,5 points ; 7,4 rebonds et 7,1 passes décisives pourraient paraitre excellente pour la majorité des éléments de la ligue, cela ne passe pas pour un joueur du calibre de Brodie, et les supporters le lui ont bien fait comprendre, le pointant régulièrement du doigt. Une situation difficile pour le natif de Long Beach, qui a également dû faire face à des tensions avec l’entraineur Frank Vogel.

Des tensions avec Frank Vogel

Cela pouvait se sentir, mais tout n’allait pas pour le mieux entre Frank Vogel et Russell Westbrook. Le joueur de 33 ans a été mis sur le banc à plusieurs reprises par son entraineur en fin de saison, et les deux hommes ne semblaient pas vraiment s’apprécier. D’après le journaliste Dan Woike, cela était clair : « Russ n’a jamais respecté Frank Vogel depuis le premier jour. Dès que Frank a expliqué aux joueurs que quiconque obtenait le rebond pouvait remonter le terrain balle en main, ce qui est la façon dont la NBA se joue aujourd’hui, Russ a dit : « Non, je suis le meneur de jeu. Donne-moi simplement la balle. Après ça, tout le monde se contente de courir ». (…) C’est comme ça que ça a commencé ». Des tensions qui se sont confirmées par la suite, après le licenciement de l’entraineur de 49 ans. En effet, Brodie était revenu sur ses relations avec lui, confirmant que cela n’était pas l’amour fou du côté du tacticien : « Pour être franc, je trouve ça malheureux parce que je n’avais jamais eu de problème avec mes entraîneurs auparavant. Aucun coach, aucun joueur, aucun dirigeant… Je ne sais pas quel était son problème avec moi ou je ne sais pas pourquoi… Je ne peux pas vraiment vous donner une réponse sur le fait que nous n’avons vraiment jamais été connectés. Dès je suis arrivé ici, je n’ai pas eu la chance de faire ce que je suis capable de faire pour une équipe et une franchise ». Cependant, avec l’arrivée de Darvin Ham pour succéder à VogelWestbrook peut désormais compter sur un entraineur qui a confiance en lui.

« Lui et moi avons de très bons rapports »

Alors que Russell Westbrook a été pointé du doigt à plusieurs reprises pour expliquer les problèmes des Los Angeles Lakers, Darvin Ham a évoqué le cas du meneur. Tout semble aller mieux pour le MVP 2017, qui a de bonnes relations avec le nouvel entraineur des Angelinos : « Je suis très heureux à l’idée de coacher Russ. Ils essaient de tout lui mettre sur le dos, et ça fait partie des choses qui m’emballent le plus dans ce boulot. Lui et moi avons de très bons rapports depuis que j’ai accepté ce poste » a confié le tacticien de 49 ans, dans des propos relayés par Basket USA.

Articles liés