NBA
Klay Thompson règle ses comptes et fracasse un autre joueur de NBA

S’ils n’étaient pas favoris pour remporter le titre de champion NBA, les Golden State Warrios ont finalement triomphé des Boston Celtics. Un 4ème titre pour cette génération composée du légendaire trio Stephen Curry, Draymond Green et Klay Thompson, mené par Steve Kerr. Revenu sur ce titre après l’ultime rencontre, Killa Klay a tenu à adresser un message à Jaren Jackson Jr, qui s’était moqué des Dubs lorsque lui et les Memphis Grizzlies les avaient battus au cours de la saison.

Les Golden State Warriors l’ont fait. Après avoir vécu deux campagnes compliquées - marquées par les absences de Klay Thompson durant 941 jours en raison de deux grosses blessures, celle de Stephen Curry durant la première de ces deux années ainsi que l’absence de Playoffs - les hommes de Steve Kerr sont de retour sur le toit de la NBA. Auteurs d’une très bonne saison régulière, ces derniers ont atteint les finales de cette post-saison, et devaient faire face à des Boston Celtics qui faisaient office de grands favoris. Cependant, cela n’aura pas suffi à arrêter les Dubs, qui l’ont emporté au bout de six rencontres. Une 6ème finale et un 4ème sacre en huit ans pour la franchise californienne, désormais la 3ème plus titrée de l’histoire de la ligue, derrière les Los Angeles Lakers et les Boston Celtics avec 17 trophées. Très attendu pour cette échéance, Klay Thompson n’aura pas montré le niveau qui était attendu de lui. Avec 17 points, 3 rebonds, 2 passes décisives et 1,3 interceptions de moyenne sur la série, l’arrière peut remercier ses coéquipiers Stephen Curry - élu MVP des finales pour la première fois de sa carrière - et Andrew Wiggins, qui a semblé développé son meilleur basketball. Toutefois, Killa Klay peut désormais se vanter d’avoir quatre bagues dans son armoire à trophée, à l’inverse de Jaren Jackson Jr ; et il n’oublie pas la moquerie de ce dernier lors de la saison régulière.

«C’est un clown, tu peux tenir mes c*uilles»

Présent en conférence de presse après la victoire, Klay Thompson n’a pas hésité à attaquer le joueur des Memphis Grizzlies, Jaren Jackson Jr. Le 29 mars dernier, l’ailier fort et les siens s’étaient imposés (123-95) face aux Dubs, à la suite de quoi l’Américain avait décidé de se moquer de ses adversaires du soir en tweetant l’une de leurs devises : « Strength in numbers (la force dans le nombre) ». Un épisode que Killa Klay, absent de ce match, n’a pas oublié. « Notre devise "la force dans le nombre" est toujours d’actualité. Il y a un joueur des Grizzlies qui a décidé de tweeter ça après nous avoir battu lors de la saison régulière… Ça m’a tellement énervé, je suis impatient de pouvoir le reposter aujourd’hui. Sale toquard ! J’ai dû observer ce manque de respect… C’est un clown. Je suis désolé mais j’ai eu un flashback. Tu te moques de nous ?! Tu n’as jamais été en Finales mon pote. On sait ce qu’il faut pour gagner, on est de retour au sommet, tu peux tenir mes c*uilles » a-t-il lâché, selon des propos relayés par Parlons Basket.

Articles liés