Tennis
Wimbledon : Djokovic antivax ? Sa femme se lâche

Après avoir manqué l’Open d’Australie et raté son Roland-Garros, Novak Djokovic a parfaitement réagi en gagnant Wimbledon pour la quatrième fois de suite. Mais alors qu’il ne devrait pas pouvoir jouer l’US Open en raison de sa non-vaccination, sa femme, Jelena, s’est expliquée avec véhémence sur Twitter.

Forfait pour l’Open d’Australie et battu en quart de finale à Roland-Garros contre l’inévitable Rafael Nadal, Novak Djokovic aura dû attendre Wimbledon pour remporter son premier tournoi majeur de la saison ! Même s’il a connu une quinzaine difficile, le Serbe a tenu son rang et a remporté Wimbledon pour la quatrième fois consécutive, la septième dans sa carrière. Mené un set à rien en finale face à Nick Kyrgios, Novak Djokovic a fait preuve de caractère pour inverser la tendance et battre l’Australien. Grâce à son succès, Djokovic est donc revenu à un petit titre du Grand Chelem de Rafael Nadal. Mais pour le Serbe, la suite de la saison est très floue…

« Je vais attendre une bonne nouvelle en provenance des Etats-Unis »

Après avoir manqué l’Open d’Australie en raison de sa non-vaccination, Novak Djokovic pourrait vivre la même désillusion à l’US Open. Si les Etats-Unis autorisent les joueurs américains non-vaccinés à se présenter au tournoi, c’est encore interdit pour les étrangers. Djokovic est donc dos au mur, mais il ne perd pas espoir. « Je vais quoi qu'il arrive me reposer deux semaines parce que ces derniers mois ont été éprouvants. Ensuite, je vais attendre une bonne nouvelle en provenance des Etats-Unis parce que j'aimerais vraiment y aller, jouer un tournoi ou deux avant l'US Open », confiait-il après sa victoire à Wimbledon dans des propos relayés par Eurosport. Et si jamais rien ne change, le Serbe sera contraint de regarder l’US Open à la télévision puisqu’il n’a pas l’intention de changer d’avis sur le vaccin : « Je ne suis pas vacciné et je n'ai pas l'intention de me faire vacciner. Donc la seule bonne nouvelle possible serait une levée de l'obligation vaccinale pour entrer sur le territoire des Etats-Unis, ou une exemption. Mais je ne pense pas que l'obtention d'une exemption soit réaliste ». 

La non-vaccination de Djokovic fait parler

Même si le sujet revient depuis des mois, il continue de faire parler sur la planète tennis. Juste après la victoire de Djokovic contre Kyrgios, Ben Rothenberg, journaliste pour le New York Times, a publié un message sur Twitter : « À moins qu'il n'y ait un changement rapide dans la loi américaine sur l'immigration, Wimbledon sera le dernier événement du Grand Chelem de Djokovic de l’année. Les États-Unis exigent la vaccination pour que les étrangers puissent entrer, et Djokovic a fermement déclaré qu'il avait exclu de se faire vacciner, se retranchant comme un posterboy anti-vax ». 

Sa femme monte au créneau

Une déclaration qui n’est pas du tout du goût de Jelena Djokovic, la femme de Novak… « Excusez‐moi. Je veux juste m’assurer que VOUS avez bien étiqueté (mon mari) en tant que personne anti‐vax. Je vous rappelle juste qu’il est responsable des choix concernant sa santé et son corps. Vous créez un récit très moralisateur qui correspond à votre programme. Il choisit simplement ce qui convient le mieux à son corps. S'il ne joue pas à cause de ce choix, il n'y a pas de problème », a-t-elle répliqué sur Twitter. Alors qu’il vient de remporter son premier Grand Chelem de la saison, Novak Djokovic semble déjà de retour en pleine polémique…

Articles liés