Tennis
Après son clash avec Tsitsipas,Kyrgios fait une terrible révélation

Après sa victoire face à Stefanos Tsitsipas, au cours de laquelle il est allé au clash avec son adversaire, Nick Kyrgios défiait Brandon Nakashima ce lundi en huitième de finale de Wimbledon. Pour se qualifier pour le tour suivant, l'Australien a dû livrer une énorme bataille. Et comme il l'a confié lui-même, Nick Kyrgios n'était pas du tout à 100% sur le plan physique car il a été fortement marqué par son duel contre Stefanos Tsitsipas. 

Grâce à sa victoire face à Stefanos Tsitsipas, Nick Kyrgios s'est qualifié pour les huitièmes de finale de Wimbledon. Mais l'élément marquant de cette rencontre n'a pas été le succès de l'Australien, mais plutôt le clash avec son adversaire. Alors que Stefanos Tsitsipas a lancé une balle dans le public, Nick Kyrgios est sorti de ses gonds, et ce, parce que l'arbitre de la rencontre n'a pas sanctionné le Grec. 

«Au lendemain du match contre Tsitsipas, je me suis réveillé avec une douleur à l'épaule»

« C’est une disqualification ! T’es débile ou quoi ? Tu peux balancer une balle sur le public, toucher quelqu’un et ne pas être disqualifié ? Maintenant, il faut que quelqu’un soit blessé ? Tu es une honte. Amène un autre superviseur, amène un avocat. Qu’est-ce qu’il s’est passé avec Novak ? Il avait frappé fort, elle était blessée ? Oh mon Dieu. Je veux tous les superviseurs. Tu ne peux pas balancer une balle dans le public, toucher quelqu’un et ne pas être disqualifié.  Il a de sérieux problèmes. Je suis l’un des gars les plus aimés dans le vestiaire. Il ne l’est pas. Je ne sais pas ce que j’ai fait, je ne pense pas avoir été agressif avec lui. Je ne sais pas comment je l’ai harcelé. C’est lui qui m’a lancé des balles, c’est lui qui a frappé un spectateur. Je n’ai rien fait. A part me battre avec l’arbitre de chaise, je n’ai rien fait qui soit irrespectueux envers Stefanos. Évidemment, quand tu perds et que tu perds contre moi, tu es en colère », a pesté Nick Kyrgios pendant son choc face à Stefanos Tsitispas. 

«Je n'étais pas capable de servir à fond pendant les cinq sets»

Après avoir éliminé Stefanos Tsitsipas, Nick Kyrgios a affronté Brandon Nakashima ce lundi en huitième de finale à Wimbledon. Au terme d'un énorme combat de cinq sets (4-6, 6-4, 7-6, 3-6, 6-2), l'Australien a réussi à s'imposer. Dans des propos rapportés par L'Equipe, Nick Kyrgios a donc tenu à faire l'éloge de Brandon Nakashima, avant d'avouer qu'il n'était pas dans son assiette lors de la rencontre. « J'ai été vraiment impressionné par Brandon. Son deuxième service était incroyable. Je n'ai pas été capable de l'attaquer. Son revers était si bon. Moi, dès le départ, je savais que je ne jouerais pas aussi bien que je l'aurais voulu. Je ne sentais pas la balle comme contre Tsitsipas ou Krajinovic. Je savais que je devais garder la tête basse et me battre. Pendant environ une heure et demie, j'ai eu l'impression que je ne pouvais pas jouer aussi librement que les jours d'avant. Ça a été une bonne performance mentale », a confié Nick Kyrgios, avant de révéler qu'il n'était pas à 100% sur le plan physique à cause de son duel face à Stefanos Tsitsipas. 

«J'ai évidemment dû prendre des antidouleurs»

« Au lendemain du match contre Tsitsipas, je me suis réveillé avec une douleur à l'épaule (droite). J'ai joué tellement au tennis lors du dernier mois et demi, que forcément, mon corps allait finir par ressentir des picotements, c'est normal. À ce stade du tournoi, je pense que plus personne n'est à 100 %. Je gère. J'ai évidemment dû prendre des antidouleurs. Mais, tout en sachant que je n'étais pas capable de servir à fond pendant les cinq sets, j'ai su rester calme », a reconnu Nick Kyrgios. 

Articles liés