Tennis
Wimbledon : Clash entre Tsitsipas et Kyrgios (vidéo)

S’il n’a jamais été très en réussite à Wimbledon, Stefanos Tsitsipas l’a confirmé cette année. Le Grec aurait aimé faire mieux qu’en 2018, où il avait atteint les 8èmes de finale, cependant, son parcours s’est arrêté au 3ème tour, face à Nick Kyrgios. Une défaite en 4 sets pour le numéro 5 mondial, qui a suscité l’agacement de son adversaire en jetant une balle dans le public.

Stefanos Tsitsipas n’est pas en réussite lors des tournois du Grand Chelem cette année. S’il a tout de même atteint la demi-finale de l’Open d’Australie, celui-ci a chuté en 8èmes de finale à Roland-Garros face au jeune Holger Rune, est s’est arrêté encore plus tôt à Wimbledon. Alors qu’il affrontait Nick Kyrgios au 3ème tour, le Grec a remporté le premier set, mais cela n’aura pas sufi pour vaincre un Australien en grande forme, qui s’est imposé en 4 manches (3-1). Cependant, une action du numéro 5 mondial a grandement énervé le vainqueur de la rencontre, qui ne s’est pas fait prier pour aller se plaindre auprès de l’arbitre.

Kyrgios a réclamé une sanction contre Tsitsipas

Ce n’est pas le résultat de ce match qui fait le plus parler. En effet, suite au gain du 2ème set par Nick Kyrgios, Stefanos Tsitsipas a lancé une balle dans le public. Un geste pour lequel il n’a pas été repris, ce qui a mit l’Australien en colère. Celui-ci est immédiatement allé voir l’arbitre afin de réclamer une sanction : « C’est une disqualification ! T’es débile ou quoi ? Tu peux balancer une balle sur le public, toucher quelqu’un et ne pas être disqualifié ? Maintenant, il faut que quelqu’un soit blessé ? Tu es une honte » a-t-il confié, dans des propos relayés par We Love Tennis. Un épisode qui n'est pas sans rappeler la disqualification de Novak Djokovic lors de l’édition 2020 de l’US Open.

Pour Kyrgios, cette situation rappelle la disqualification de Djokovic

L’US Open ne s’était pas terminé de la meilleure des manières pour Novak Djokovic en 2020. En effet, alors qu’il était opposé à Pablo Carreno-Busta pour le compte des 8èmes de finale, le Serbe était en difficulté dans le premier set. Mené 5-6 par l’Espagnol, qui avait un break d’avance, le joueur de 35 ans n’avait pas terminé le match, puisqu’en envoyant une balle derrière lui, celle-ci a heurté la gorge d’une juge de ligne. Un geste qui aura couté sa disqualification, comme cela aurait dû se passer pour Stefanos Tsitsipas selon Nick Kyrgios, qui fait un parallèle entre ces deux situations : « Amène un autre superviseur, amène un avocat. Qu’est-ce qu’il s’est passé avec Novak ? Il avait frappé fort, elle était blessée ? Oh mon Dieu. Je veux tous les superviseurs. Tu ne peux pas balancer une balle dans le public, toucher quelqu’un et ne pas être disqualifié ».

«Je suis l’un des gars les plus aimés dans le vestiaire. Il ne l’est pas»

Au terme d’un match très disputé, où c’est finalement Nick Kyrgios qui s’est imposé, celui-ci est revenu sur les incidents de cette rencontre en conférence de presse : « Il a de sérieux problèmes. Je suis l’un des gars les plus aimés dans le vestiaire. Il ne l’est pas. Je ne sais pas ce que j’ai fait, je ne pense pas avoir été agressif avec lui. Je ne sais pas comment je l’ai harcelé. C’est lui qui m’a lancé des balles, c’est lui qui a frappé un spectateur. Je n’ai rien fait. A part me battre avec l’arbitre de chaise, je n’ai rien fait qui soit irrespectueux envers Stefanos. Évidemment, quand tu perds et que tu perds contre moi, tu es en colère » a confié l’Australien, dans des propos relayés par We Love Tennis.

Articles liés