Tennis
US Open : Après son échec, Rafael Nadal annonce la couleur

Il voulait soigner son retour à la compétition après plus d’un mois d’inactivité en raison d’une déchirure abdominale à Wimbledon. Cependant, Rafael Nadal a été contraint de s’incliner dès le second tour du Masters 1000 de Cincinnati contre Borna Coric. Pas de quoi préparer au mieux l’US Open qui débutera le 29 août. Néanmoins, Nadal affirme être dans la bonne phase de préparation pour le dernier Grand Chelem de l’année. 

Il était sorti sous les applaudissements sur le court central de Wimbledon au stade des quart de finales le 6 juillet dernier face à Taylor Fritz. En effet, malgré de fortes douleurs abdominales qui l’ont obligé à changer sa manière de servir, Nadal était tout de même parvenu à prendre le meilleur sur le tennisman américain en cinq sets et quatre heures de jeu. À la fin de la bataille, Nadal avouait ne pas savoir comment il était parvenu à jouer malgré ses douleurs à la ceinture abdominale. Mais c’en était trop et alors qu’il était opposé à Nick Kyrgios pour la demi-finale du Grand Chelem anglais, Nadal a été contraint de déclarer forfait. 

Éliminé dès au second tour à Cincinnati pour son grand retour, Nadal ne se voile pas la face 

Et depuis, le Majorquin était écarté des courts de tennis… jusqu’à ce jeudi et sa défaite au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati face à Borna Coric en trois sets (7-6, 4-6, 6-3). Après plus d’un mois de pause pour se remettre de sa blessure abdominale, Nadal n’a pas pu pratiquer son meilleur tennis et l’a reconnu lors de son passage en conférence de presse et dans des propos relayés par AS. « Il est évident que je n'ai pas joué mon meilleur match, c'était quelque chose qui pouvait arriver. Historiquement, ce tournoi a été très difficile pour moi. Je suis de retour après une période difficile, je dois l'accepter et je dois féliciter Borna car il a mieux joué ». 

Pas encore requinqué, Nadal avoue avoir besoin d’un break 

Pour Rafael Nadal, il est « difficile » dans ce cas de figure au vu de sa fragilité physique, de « tirer des conclusions » et des enseignements de cette défaite pour son retour à la compétition. De quoi pousser Nadal à faire un constat clair sur ses besoins dans l’immédiat. «  J'ai besoin de jours, c'est la vérité. J'ai eu mes chances au début et dans le tie-break, j'ai eu mes chances avec deux balles de set que j'ai très mal jouées avec deux coups faciles. J'ai aussi mal joué dans le troisième set. C'est comme ça. Un tennis dans ces circonstances contre un joueur qui sert très bien. J'ai eu ma chance au début du troisième set à 40-30 et j'ai joué quelques très mauvais points. Bien sûr, il aurait été préférable de revenir après un temps mort en gagnant le premier match, mais ce n'était pas le cas aujourd'hui. Un jour, ça arrivera. Souvent, lorsque je reviens de blessure, je fais les choses bien, mais dans ce cas, je n'étais pas assez prêt pour gagner le match aujourd'hui ». 

Réellement handicapé par sa blessure pour sa préparation à son retour, Rafael Nadal affirme ne visiblement ne pas s’en être remis à 100%. « Vous perdez mais vous devez passer à autre chose. Je connais le chemin. L'essentiel maintenant est de rester en bonne santé. C'est une blessure difficile à gérer, pour être honnête. Le dernier mois et demi n'a pas été facile parce que j'ai eu une déchirure abdominale et vous ne savez pas quand vous vous en remettez, donc cela a un peu d'impact pour essayer d'en tirer le meilleur ». 

Nadal passe tout de suite en mode préparation pour l’US Open 

Le 29 août prochain dans le quartier de Flushing Meadows à New York sonnera le début de l’édition annuelle de l’US Open, dernier Grand Chelem de l’année civile. À 11 jours du coup d’envoi de la compétition, Rafael Nadal compte bien finir l’année en beauté après avoir remporté deux des trois Grands Chelems. Et lors de son passage en conférence de presse, Nadal n’a pas manqué de faire savoir qu’il était entré dans la phase de préparation de l’US Open. « Je suis positif. J'ai pu m'entraîner pendant une semaine ici, j'ai essayé de faire de mon mieux chaque jour, en m'améliorant à l'entraînement et en jouant beaucoup mieux qu'aujourd'hui. C'est bon. Le mieux aurait été de gagner, mais en même temps, il me reste encore une semaine et demie avant de jouer à New York. J'ai dit avant le tournoi que je suis triste de ne pas avoir bien joué ici, qui est un tournoi important, mais maintenant, je dois aller de l'avant mentalement. En termes d'entraînement, je dois commencer à me mettre en mode Grand Chelem et m'entraîner de manière à être compétitif maintenant et j'espère que cela va arriver ». 

Pour finir, Rafael Nadal a souligné à quel point la ferveur new-yorkaise était un plus pour ses performances à l’US Open. « Je dois regarder vers l'avant et commencer à penser à l'énergie que les gens me donnent à New York. Je sais que c'est un endroit spécial pour moi et je vais en profiter. J'ai vécu des moments inoubliables là-bas et j'essaierai de faire de mon mieux chaque jour et d'être prêt ». Reste à savoir si Nadal sera fin prêt à relever le défi au vu de sa condition physique pas optimale. 

Articles liés