Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Le clan Nadal s'interroge sur la blessure de Djokovic !

Un temps explicite et inquiet concernant sa blessure, Novak Djokovic est par la suite apparu mystérieux et pas tant diminué par cette dernière. Un comportement pointé du doigt et remis en cause par un certain Toni Nadal.

Blessé aux abdominaux, Novak Djokovic s'est dans un premier temps montré précis et inquiet à ce propos. « C'est une déchirure du muscle, donc je ne sais pas si j'aurai le temps de récupérer en moins de deux jours. Je ne sais pas si je serai sur le court dimanche. Je suis très fier, mais aussi triste et inquiet. C'est une blessure sérieuse. (…) On va essayer de comprendre ce qu'il se passe exactement pour que l'équipe médicale puisse me prescrire le meilleur traitement possible. C'est ma seule chance, aussi faible soit-elle, d'être sur le court dimanche » a déclaré le Serbe vendredi dernier, avant de finalement passer le quatrième tour de l'Open d'Australie sans plus de difficultés et d'afficher, cette fois-ci, plus de retenue à propos de sa blessure : «  J’ai passé une IRM, je sais ce que j’ai mais je ne veux pas en parler maintenant. Je ne vous dirai rien. Vous devez me comprendre, les gars (les journalistes, ndlr). Je n’ai pas envie de spéculer sur le sujet. Si ça avait été un autre tournoi qu’un Grand Chelem, à coup sûr, je me serai retiré. Mais c’est un Grand Chelem et cela a énormément d’importance pour moi à ce moment de ma carrière. Je veux me donner toutes les chances de récupérer, de pouvoir entrer sur le court  » De quoi créer toute une polémique concernant la gravité de cette fameuse blessure, dans laquelle l'oncle de Rafael Nadal est venu rajouter son grain de sel. 

« Il est surprenant que la douleur vienne et disparaisse du jour au lendemain  »

Dans une tribune pour le quotidien espagnol El Pais, relayée par We Love Tennis, Toni Nadal a en effet émis quelques doutes à propos de la stratégie de communication de Novak Djokovic sur sa blessure, d'une gravité finalement inconnue : «  Celui qui semble également avoir surmonté ses problèmes physiques, c’est Novak Djokovic, qui a réussi à se qualifier pour les quarts de finale après avoir battu le Canadien Milos Raonic. Dans le cas du Serbe, il est surprenant que la douleur vienne et disparaisse du jour au lendemain, au point de semer le doute sur sa présence dans le tournoi. Je ne serai pas celui qui doute de la véracité de sa douleur, une chose très courante chez un athlète d’élite. Il cache sa douleur probablement moins qu’il ne le devrait, une pratique normale sur le circuit. Plus d’une fois, un joueur perd à cause des ennuis qu’il garde pour lui‐même pour que ceux‐ci ne sonnent pas comme une excuse.  »

Articles liés