Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Coronavirus, confinement... Richard Gasquet tente de relativiser

Alors qu'un deuxième confinement a été instauré en France il y a quelques jours, Richard Gasquet a relativisé les conditions auxquelles font face les joueurs de tennis.

Face à 16 000 sièges vides, Richard Gasquet a réussi son entrée au Masters 1000 de Paris-Bercy. Le Français s'est défait de Taylor Fritz en trois sets et 1h30 de jeu (6-0, 3-6, 6-3) et retrouvera ainsi Diego Schwartzman ce mercredi en seizième de finale. Alors que du public était attendu en journée du côté de l'AccorHotels Arena, le confinement annoncé par Emmanuel Macron mercredi dernier en a finalement décidé autrement. Ainsi, les joueurs s'affrontent dans une salle vide et sans âme, pour leur plus grand regret. Néanmoins, Richard Gasquet a tenu à relativiser cette situation compliquée à vivre.

« Il y a plein de personnes qui ne peuvent pas bosser, on ne va pas pleurer »

« Ce qui est dur, c’est d’arriver et d’avoir 24 heures dans sa chambre en attendant les tests. Et sans public, c’est encore plus difficile. Tu joues pour les émotions, tu joues pour les gens, tu entends la climatisation sur le court, ça fait bizarre… Mais il faut relativiser, il n’y a pas de restaurants ouverts, il y a plein de personnes qui ne peuvent pas bosser, on ne va pas pleurer. La situation est dure pour nous mais pas autant que certains en ce moment. Je trouve qu’on a beaucoup de chances, on peut jouer, alors que certains sont chez eux et ne savent pas quand ils vont reprendre », a confié Gasquet dans des propos relayés par We Love Tennis.

Articles liés