XV de France : 25 ans plus tard, c’est la révolution !
Arnaud De Kanel

La FFR a noué des partenariats historiques ces dernières années. Depuis 1999, la GMF gérait l’assurance des licenciés de l'institution mais le contrat arrive à son terme. Comme prévu, il ne sera pas renouvelé et ce sont trois groupes qui remplaceront l'assureur historique de la FFR et du XV de France. 

« C'est assez émouvant : depuis que je suis tout petit, la GMF (Garantie mutuelle des fonctionnaires) est un partenaire du rugby. Il faut les remercier pour toutes ces années. On a hérité d'une nouvelle grille de partenariats. Avant, il y avait des partenaires de rang 1, plus le partenaire équipementier (Le Coq Sportif), sans qu'il y en ait de spécialement mis en avant. Dans la nouvelle grille, conçue par la précédente gouvernance, il y a trois partenaires textiles: Altrad, Société Générale et Renault. GMF, qui était un partenaire de rang 1, n'a pas souhaité monter dans une augmentation budgétaire qui lui aurait permis de rester parmi les partenaires textiles », avait alors expliqué Florian Grill en février dernier concernant le partenariat avec la GMF. Les nouveaux assureurs sont connus. 

C'est terminé avec la GMF

Il en est terminé de voir le logo de la GMF sur les tenues du XV de France. Le partenariat entre l'assureur et la FFR touche à sa fin 25 ans après avoir été signé pour la première fois. Axa, HDI Global SE et Mutuaide prennent le relai et l'instance s'en est félicitée dans un communiqué. 

Trois nouveaux assureurs

« Placé auprès de trois assureurs d’envergure internationale, ce nouveau programme offre des garanties identiques à celles du précédent contrat, sans aucune augmentation des cotisations appelées auprès des licenciés. Un résultat d’autant plus satisfaisant quand on sait que le dernier contrat remonte à 4 ans et alors que nous sommes dans un contexte d’inflation généralisée touchant particulièrement le secteur sportif. La FFR se félicite de ce résultat positif qui lui permet d’assurer sereinement la continuité de ses activités, sportives, éducatives et citoyennes au service de ses clubs et licenciés », a écrit la FFR dans un communiqué. une page se tourner. 

Articles liés