Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Quand Mourad Boudjellal pointe du doigt le problème des étrangers !

Le XV de France s’est ouvert aux joueurs étrangers et plusieurs ont pris part au Tournoi des VI Nations. Une situation que regrette Mourad Boudjellal.

Scott Spedding, Noa Nakaitaci, Jocelino Suta et Uini Atonio, ils étaient quatre joueurs étrangers à prendre part au Tournoi des VI Nations sous les couleurs du XV de France. Une situation dangereuse pour l’avenir du rugby français selon Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon.

« AVEC DES GENS INCOMPÉTENTS, ON OBTIENT CE GENRE DE LOI »

« Si la Fédé était intelligente, il y a des moyens de motiver les clubs. Quand on rémunérera la formation plutôt que d'établir des règles alambiquées... Il faut quand même noter que grâce aux JIFF (Joueur Issu des Filières de Formation, ndlr) on a plus d'étrangers en équipe de France qu'auparavant. Il n'y a jamais eu autant de joueurs étrangers formés en France et aussi peu de français. Pourquoi? Parce qu'on forme des JIFF. Les gens qui ont eu cette idée de génie ont tué la formation française. Quand on fait des commissions avec des gens incompétents, on obtient ce genre de loi avec ses effets pervers qui sont aujourd'hui les problèmes de l'équipe de France », a déclaré Mourad Boudjellal dans un entretien accordé à Rugbyrama.

Articles liés