Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Galthié, Labit... L’aveu de ce joueur de Brunel sur les changements !

Invité à s’épancher sur la construction du nouveau staff, Arthur Iturria, deuxième ligne du XV de France, estime que ces changements n’impacteront pas le groupe.

Avec les renforts de William Servat ou de Laurent Labit, puis la prochaine prise de pouvoir de Fabien Galthié, en lieu et place de Jacques Brunel, le XV de France est en plein mutation. Une volonté affichée de Bernard Laporte, président de la Fédération, afin de donner un nouvel allant aux Bleus à quelques mois du début de la Coupe du monde au Japon (20 septembre au 2 novembre 2019). Interviewé dans les colonnes du Midi-Olympique ce vendredi, Arthur Iturria, deuxième ligne tricolore et de Clermont, se confie sans détour sur ces nombreux bouleversements en interne.

« J’espère que le cadre de travail ne va pas trop bouger »

« On voit les infos qui passent, sur le téléphone ou dans les journaux. Comme tout le monde, difficile d’y échapper… Je ne connais pas du tout les personnes qui ont intégré le staff. Si je suis amené à travailler avec elles, ce sera nouveau. Difficile pour l’instant de se prononcer. Lors du dernier Tournoi des VI Nations, il faut bien admettre que nous n’avons pas montré grand-chose… Mais j’espère pourtant que le cadre de travail ne va pas trop bouger. Je ne parle pas de ma présence ou non dans le groupe. Mais l’équipe a besoin de bâtir, de s’inscrire dans un projet stable. Les dirigeants ont choisi ces modifications pour partir sur des choses nouvelles. La Coupe du monde, réussie ou non, dira si ces choix étaient les bons. Quoiqu’il arrive, je pense qu’il faudra ensuite s’inscrire dans la continuité et éviter de repartir encore de zéro… », affirme Arthur Iturria.

Articles liés