Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : «Dire que je veux revenir, c’est déjà commencer à réclamer...» 

Yannick Nyanga, qui n’a plus été sélectionné avec le XV de France depuis octobre 2015, n’a pas fermé la porte à un retour.

Yannick Nyanga était un des cadres du XV de France. Appelé la première fois avec les Bleus en 2004 par Bernard Laporte, le troisième ligne aile du Racing 92 compte 46 sélections. Seulement, depuis la défaite contre la Nouvelle-Zélande en Coupe du Monde le 17 octobre 2015, Nyanga n’a plus goûté aux joies d’une sélection. Dans une interview pour Rugbyrama, le joueur du Racing 92 n'a toutefois pas abandonner l'espoir de retrouver les Bleus.

« Je n’ai jamais annoncé que je mettais un terme à ma carrière internationale »

« Un retour ? Ce n’est pas à moi de penser à ça. Je n’ai jamais déclaré une seule fois depuis le début de ma carrière que l’équipe de France était un objectif. Pour moi, elle est trop grande pour être réclamée. Tout comme je n’ai jamais annoncé que je mettais un terme à ma carrière internationale. J’estime que très peu de personnes peuvent le faire. Frédéric Michalak ou Dimitri Szarzewski, ça a du sens. Mais certains qui ont déclaré avoir pris leur retraite internationale, je suis persuadé qu’il n’aurait de toute façon plus été pris même s’ils ne l’avaient pas fait. C’est Bernard Laporte qui, un jour, a estimé que je pouvais être en équipe de France et m’a sélectionné. Quand Guy Novès a repris l’équipe de France, il a estimé que je ne pouvais plus en faire partie. Cela n’a jamais été à moi de dire quoi que ce soit par rapport à l’équipe de France. Dire que je veux revenir, c’est déjà commencer à réclamer. Ce que je sais, c’est que j’ai 34 ans, ce sera bientôt la fin pour moi mais j’adore toujours jouer au rugby et je veux surtout prendre du plaisir jusqu’au bout. L’équipe de France doit trouver un équilibre. Si le bon équilibre, c’est de mettre plus d’expérience devant et me rappeler, je ne sais pas. J’ai trop d’humilité pour dire que je suis disponible et réclamer. Une chose est sûre, peu importe le maillot que je porterai jusqu’à la fin, je continuerai à me donner à fond et à faire du Yannick Nyanga », a ainsi déclaré Yannick Nyanga.

Articles liés