XV de France : Quelle équipe face à l’Ecosse ?
Romain Amalric -
Journaliste
Journaliste depuis 20 ans, je suis homme de terrain de Canal+ sur le Top 14 et la ProD2 et correspondant pour Radio France

Battu pour la première fois depuis l’été 2021, le XV de France doit renouer avec la victoire ce dimanche face à l’Ecosse. Mais avec quelle équipe ? Le retour de Jonathan Danty va surement bousculer le XV de départ.

Fabien Galthié à ses habitudes. Il a ses têtes. Il a son équipe. Et il ne change jamais une équipe qui gagne. Mais qu’en est-il s’il y a défaite ? Le sélectionneur des Bleus n’alignera de toute façon pas la même équipe que celle qui a débuté à l’Aviva Stadium contre l’Irlande. Premièrement parce qu’Uini Antonio est suspendu. Le pilier droit des Bleus doit purger une suspension de trois semaines suite à son placage haut sur un Irlandais. Le numéro 3 devrait donc logiquement revenir à Sipili Falatea qui honorera sa deuxième titularisation en équipe de France. A moins que Mohamed Haouas, choix premier de Galthié au début de son mandat, ne soit choisi pour faire face au pilier gauche écossais Pierre Shoeman.

Danty d’entrée

Autre changement supposé, la titularisation de Jonathan Danty au centre. A peine remis de sa blessure au genou, le Rochelais était sur le terrain à Castres le week-end dernier. Et même s’il avoue avoir encore un peu d’appréhension, son retour va permettre aux Bleus de densifier le milieu de terrain avec un joueur qui aspire les défenseurs et qui peut aussi bien défendre et gratter quelques ballons. Une arme redoutable dont raffole Fabien Galthié. Ainsi le Bordelais Yoram Moefana, très (trop) discret depuis le début du Tournoi serait victime de ce retour de Danty. A moins qu’il ne soit décalé à l’aile, comme ce fut le cas de nombreuses fois avec les Bleus. Mais les premières prestations d’Ethan Dumortier ont été plutôt convaincante. Difficile dès lors de le sortir de l’équation. Sans compter le débat toujours vif pour le poste d’arrière. Thomas Ramos ou Melvyn Jaminet ?

Cros postule en troisième-ligne

Enfin, la troisième-ligne peut encore bouger. Si Anthony Jelonch est impeccable depuis le début du Tournoi avec un nombre incalculable de plaquage et une grosse activité sur toutes les zones du terrain, les prestations de Gregory Alldritt et de Charles Ollivon sont un peu moins irréprochables. Le premier est moins tranchant qu’en 2022. Le deuxième est trop souvent coupable de fautes dans les phases de ruck. Bonne nouvelle pour Fabien Galthié, le Toulousain François Cros revient en forme. De retour de blessure, il n’avait pas joué en Italie et était resté sur le banc en Irlande. Mais sa prestation au Vélodrome face à Toulon samedi dernier prouve qu’il a retrouvé le rythme. Lui-aussi postule donc automatiquement une place de titulaire pour débuter contre l’Ecosse.

XV de départ probable

Ramos ; Penaud, Fickou, Danty, Dumortier ; Ntamack ; Dupont ; Jelonch, Alldritt, Cros (ou Ollivon) ; Willemse, Flament ; Falatea, Marchand, Baille.

Articles liés