Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Coronavirus, crise... Picamoles fait passer un message fort !

Pour faire face à la crise provoquée par le coronavirus, les clubs souhaiteraient baisser le salaire de leurs joueurs. Selon Louis Picamoles, troisième ligne du Montpellier HR, ses pairs et lui, sont prêts à faire ce sacrifice financier. 

Les joueurs sont prêts à baisser leur salaire pour contrer le coronavirus. Alors que l'épidémie fait de sérieux dégâts, les compétitions ont été suspendues jusqu'à nouvel ordre. Une décision qui a provoquée une énorme crise dans le monde du sport. Pour surmonter ce déficit financier, les clubs n'auraient d'autre choix que de revoir à la baisse le salaire de leurs protégés. Lors d'un entretien accordé au Midi Olympique, Louis Picamoles, troisième ligne de Montpellier, a expliqué que les joueurs étaient prêts à faire ce sacrifice. 

«C’est faux de dire que les joueurs sont opposés à une baisse de salaire»

« Pour rectifier ce que j’ai pu entendre dans les déclarations de certains, c’est absolument faux de dire que les joueurs sont opposés à une baisse de salaire. Il n’y a aucune réticence des joueurs à participer à l’effort collectif. On va prendre notre part, assumer nos responsabilité, dans cette crise. Il n’y a jamais eu de débat, ni dans mon club au MHR, ni au sein de Provale. Dans quel proportion suis-je prêt à baisser mon salaire ? La volonté des joueurs est d’être solidaire des clubs, de leurs employeurs. Il faut trouver des solutions à cette crise. On se doit d’aider nos clubs, notre sport », a-t-il déclaré. 

Articles liés