Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Galthié tape du poing sur la table pour le calendrier des Bleus !

Alors que les relations entre la FFR et la LNR sont au plus bas en raison du calendrier du XV de France, une réunion se tiendra ce jeudi pour acter les dates de la fenêtre internationale de l’automne. En attendant, Fabien Galthié a défendu sa position. 

Les calendriers du XV de France et du Top 14 ont été totalement bousculés avec l’émancipation malheureuse du coronavirus. Le XV de France devrait alors disputer six rencontres, notamment avec le report du match du Tournoi des 6 Nations 2020, face à l’Irlande, pour rattraper son retard. Mais la LNR n’est pas du tout d’accord. Les clubs de l’élite française peuvent libérer leurs internationaux pour seulement cinq rencontres, pas six. Une réunion avec l’ensemble des instances mondiales de tennis se tiendra jeudi pour acter les dates de la fenêtre internationale de l’automne. Dans ce contexte, Fabien Galthié est sorti du silence et demande des solutions.

« Plus tu joues ensemble, plus tu progresses. C’est une conviction que je ne veux pas remettre en question. »

« On a arrêté le tournoi des Six Nations après quatre journées. On n’a pas fait de tournée en Argentine, c’est-à-dire trois semaines d’entraînement et deux tests. On ne fera pas de rassemblement au mois d’août alors que c’était prévu dans la convention. World Rugby nous propose six matches à jouer. Cela nous amènerait à un total de dix matches. C’est ce qui était prévu sur la feuille de route de l’équipe de France. Moins l’équipe de France procédera à des turn-overs, plus l’équipe de France sera performante. On a "capé" 29 joueurs sur quatre matches. Le mot "tourner" ne convient pas à l’équipe nationale. […] Plus tu joues ensemble, plus tu progresses. C’est une conviction que je ne veux pas remettre en question. Avoir de l’émulation à l’entraînement, pouvoir développer deux ou trois profils sur le même poste c’est très important mais la sélection, elle a une valeur. On ne la donne pas à celui qui est numéro 3, numéro 4 au poste parce qu’il faut faire tourner. Quand on prend un joueur, il est numéro 1 au poste à l’instant T. » a lancé Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France pour Sud Ouest.

Articles liés