Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : L’incroyable proposition de Bernard Laporte !

Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, s’est dit favorable à la création d’un troisième championnat professionnel. 

Le courant ne passe pas entre Bernard Laporte et les clubs professionnels. Le président de la Fédération française de rugby a émis le souhait que deux clubs de Fédérale 1 montent en Pro D2, en l’occurrence Albi et Massy. Les président de Top 14 et de Pro D2 se sont pourtant opposés à cette proposition, lors d’un vote opéré récemment. Laporte a pris acte de cette décision, expliquant attendre une plus grande « solidarité » entre les clubs français. Pourtant, il n’a pas abandonné l’affaire pour autant ! 

« J’ai demandé à la LNR de travailler à une alternative qui serait la création d’un Championnat National à 12 Clubs » 

Dans un communiqué publié ce dimanche soir, le président de la Fédération française de rugby a une nouvelle fois commenté la décision des clubs de Top 14 et de Pro D2 et a pris tout le monde de court... en proposant la création d’un troisième championnat professionnel, à 12 équipes. « La FFR regrette profondément ce refus. Il ne reflète pas la solidarité que le Rugby devrait exprimer en de telles circonstances. C’est une erreur, car il provoque une césure entre les professionnels, et les amateurs qui aspirent à le devenir. Notre Bureau ne renonce pas pour autant, à la montée de ces 2 Clubs en Pro D2. Nous pensons qu’elle est légitime et souhaitable. Cette passerelle organique encourage chaque année, nos dirigeants de Clubs et leurs élus locaux, à continuer à investir dans le secteur amateur, créant une synergie nécessaire entre ces deux mondes, qui n’en forment qu’un » peut-on lire, dans ce communiqué. « Après avoir appelé ce week-end, tous les Présidents de Clubs de Fédérale 1, pour les informer de ce statut quo et afin d’agir dans l’intérêt supérieur de notre Sport, j’ai demandé à la LNR de travailler à une alternative qui serait la création d’un Championnat National à 12 Clubs. Ce projet devra se bâtir au cours du mois de mai, avec les services de la FFR, et tenir compte de tous les besoins des Clubs qui seront sélectionnés sur leur niveau sportif. Je souhaite que nous travaillions objectivement sur les deux hypothèses, et notre Comité Directeur tranchera en juin, en tenant compte de l’évolution de la situation sanitaire et donc du calendrier réel de reprise. La meilleure solution pour le Rugby français sera retenue. Je souhaite de la méthode, de l’écoute, du respect, de la concertation mais aussi de l’audace pour rendre plus fort notre Sport. J’ai exprimé auprès de la LNR, ma volonté de préparer une grande et belle saison de Rugby dès septembre prochain ». 

Articles liés