Accès direct au contenu

  1. 10h10 Mercato - ASSE : Déjà deux départs à prévoir pour Batlles ?
  2. 10h00 Mercato - OM : McCourt prépare le terrain pour la vente du club
  3. 9h50 Wimbledon : La manière la plus idiote de perdre un match
  4. 9h45 Mercato - PSG : Neymar poussé au départ, le clan Mbappé prend position
  5. 9h30 Mercato - PSG : Cette grande annonce sur les coulisses du transfert de Paul Pogba
Rugby

Rugby : Le Stade Toulousain veut soigner la sortie de Médard !

A 35 ans, Maxime Medard va raccrocher les crampons à la fin de la saison, après avoir passé toute sa carrière sous les couleurs d’un seul et même club, le Stade Toulousain. Ce dimanche face à Biarritz, il disputera d’ailleurs son dernier match à domicile, en espérant pouvoir aller loin dans les phases finales de Top 14. 

Un an tout pile après son ami Yannick Huget, dont le départ avait été compliqué par une blessure, Maxime Médard est prêt à tirer sa révérence. Celui qui a participé à tant d’épopées du Stade Toulousain l’a décidé, cette saison sera la dernière de sa carrière. « J’ai décidé d’arrêter ma carrière à l’issue de la saison. C’est une décision réfléchie. Il y a eu, à un moment de la saison, l’idée de potentiellement continuer une année supplémentaire. Mais il faut savoir s’arrêter à un moment » a expliqué Médard, dès la fin du mois d’avril dernier. « Je pense avoir encore une saison dans les jambes mais il y a l’après, le deuxième chapitre de ma vie qui m’attire aussi. J’ai longuement réfléchi aussi, avec ma femme et ma famille. Et c’est le bon moment ». Il avait ensuite multiplié les sorties pour assurer que le Stade Toulousain ne l’a pas du tout poussé à prendre cette décision, même si nombre de médias assuraient le contraire. Depuis l’élimination en Champions Cup il n’y a plus qu’une solution pour sortir par la grande porte et ce sera avec un Bouclier de Brennus, même si Toulouse n’est pas dans une superbe position avec sa sixième place et une concurrence effrénée, puisque le LOU et le RCT poussent pour se faire une place dans les phases finales du championnat. 

« Tout le monde a envie de leur offrir une belle sortie » 

Ce dimanche, on saura si le Stade Toulousain pourra être candidat à un troisième Bouclier de Brennus consécutif avec la rencontre face au Biarritz Olympique, d’ores et déjà relégué. Mais ce match sera surtout le dernier à domicile pour Maxime Médard, avec tout un club qui souhaite lui offrir une belle sortie, tout comme à Iosepha Tekori. « Jo et Max sont deux grands joueurs qui ont marqué l'histoire du club » a expliqué en conférence de presse Jean Bouilhou, entraineur des avants du Stade Toulousain. « Ce sera un moment particulier pour eux, mais aussi pour les gars qui les accompagnent. Tout le monde a envie de leur offrir une belle sortie. Ce dernier match, c'est un passage. Il symbolise quelque chose d'important ».

« C’est un des joueurs qui symbolisent le mieux ce qu’est le Stade Toulousain » 

Bouilhou s’est surtout arrêté sur Médard, qui a fait ses grands débuts en 2004, collectionnant cinq Boucliers de Brennus et trois Coupes d’Europe au cours de sa carrière. « C’est un des joueurs qui symbolisent le mieux ce qu’est le Stade Toulousain » a-t-il poursuivi. « Max a connu plusieurs générations de joueurs. C’est le joueur de la transition entre ceux des années 1990-2000 et ceux des années 2020 ». Parmi ses coéquipiers on loue son apport au groupe et son leadership, comme avec le jeune pilier Paul Mallez. « En tant qu’avant, dès qu’on arrive dans le groupe, c’est lui qui nous met à l’aise. C’est un match important pour lui, tout comme pour Max, qui va arrêter aussi » a-t-il expliqué, toujours en conférence de presse. « On les regardait à la télé quand on était petits. C’est vraiment une fierté d’être à leurs côtés pour la fin ». Reste à voir si cette fin sera heureuse... 

Articles liés