Accès direct au contenu

  1. 2h00 Transferts - PSG : La révolution Campos prend forme
  2. 1h00 Mercato - OM : Excellente nouvelle pour les finances du projet McCourt
  3. 0h00 Mercato - PSG : Luis Campos est fixé pour le transfert de Lewandowski
  4. 23h45 Mercato - PSG : Ce transfert colossal débloqué par Kalidou Koulibaly ?
  5. 23h35 Wimbledon : L'incroyable geste humanitaire d'Andy Murray
Rugby

Rugby : L’énorme aveu de la sensation de cette fin de Tournoi des 6 Nations !

Ange Capuozzo, véritable héros de la victoire de la Squadra Azzurra sur le Pays de Galles (22-21), a raconté son exploit. 

Voilà sept ans que l’on attendait ça. Après 36 défaites et des débats interminables sur sa véritable place dans le Tournoi des 6 Nations, l’Italie a enfin retrouvé la victoire. Après une défaite encourageante face à l’Écosse, la Squadra Azzurra a montré un visage séduisant sur la pelouse du Principality Stadium de Cardiff... avant de commencer à sombrer comme à chaque fois, autour de l’heure de jeu. La Cuillère de bois semblait encore tendre les bras aux Italiens, qui ont pourtant vu la lumière en toute fin de rencontre grâce à une action brillante d’Ange Capuozzo, qui a sa deuxième sélection a mystifié la défense du Pays de Galles pour offrir l’essai sur un plateau à son coéquipier Edoardo Padovani. Un véritable bol d’air frais pour tout le rugby italien, qui s’est peut-être trouvé une nouvelle star... 

« On a envie de confirmer avec les matchs de cet été » 

Invité sur Super Moscato Show, l’arrière formé à Grenoble qui deviendra le coéquipier d'Antoine Dupont la saison prochaine au Stade Toulousain, est revenu sur cette victoire inespérée face au Pays de Galles. « Forcément c’est une victoire et on est heureux car c’est un moment historique pour nous. Il faut relativiser car on reste quand même derniers de la compétition et on ne va pas la fêter comme une Coupe du monde. On a envie de confirmer avec les matchs de cet été » a expliqué Ange Capuozzo, au micro de RMC Sport, avant de raconter un épisode assez fantastique avec son adversaire Josh Adams... qui lui a offert son trophée d’Homme du match. « Je trouve que cela fait partie des moments d’histoire de ce match. Le geste qu’il a fait, tout d’abord d’y avoir pensé, alors qu’eux étaient en détresse surtout avec la fête qu’ils avaient prévu pour leurs deux joueurs historiques... Leur défaite a un peu éclipsé cela. C’était une journée un peu particulière pour eux. C’est juste énorme. Et puis il m’a glissé quelques mots qui franchement, venant d’un joueur comme lui pour ma deuxième sélection et moi petit joueur, étaient justes exceptionnels. Il m’a dit 'à bientôt' surtout ».