Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Räikkönen, Vettel… Quand le patron de Red Bull dézingue Ferrari !

Alors que Max Verstappen a été victime d'un abandon, suite à l'accrochage avec les deux Ferrari, Christian Horner ne se montre pas tendre avec la Scuderia.

Le Grand Prix de Singapour a été animé ! Si Lewis Hamilton s’est imposé sur les terres asiatiques, le premier tour aura vu l’abandon de Sebastian Vettel, de Kimi Räikkönen et de Max Verstappen suite à un accrochage massif. Dans des propos relayés par Nextgen-Auto, Christian Horner, patron de Red Bull, estime que ceux qui blâment directement Verstappen doivent vite consulter, tout en se prenant à la Scuderia Ferrari.

« Mais comment diable peut-on blâmer Max après avoir regardé toutes les vidéos ! »

« Mais comment diable peut-on blâmer Max après avoir regardé toutes les vidéos ! Franchement, je n’en ai aucune idée ! On peut voir que Sebastian tourne assez agressivement vers la gauche, que Kimi va légèrement sur la droite. Max est là, entre les deux, il ne peut pas disparaitre par magie. On voit sur la vidéo qu’il tient sa trajectoire droite. Franchement, Max a encore une fois beaucoup de malchance. Et être éliminé comme ça, sur ce Grand Prix où nous pouvions briller avec nos deux voitures, c’est horrible pour lui. Vettel a tassé à gauche, de plus en plus. C’est la course mais dans ces conditions, quand vous avez trois pilotes au même endroit pour affronter le premier virage, il faut être conscient que l’un ne peut pas disparaitre de l’équation. Et aujourd’hui c’est Max qui en a été la victime. Seb est responsable mais, probablement, il n’a pas dû voir Kimi de l’autre côté de Max. Seb a été agressif envers Max et Kimi a fait la même chose de l’autre côté. Et voilà le résultat. Mais celui qui blâme Max doit vraiment aller chez un ophtalmologue ! », peste Christian Horner.

Articles liés