Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : L'énorme coup de gueule d'Hamilton !

Alors que Lewis Hamilton arrive en Turquie avec la possibilité d'être sacré champion du monde, le pilote britannique a vécu des essais compliqués. Et la piste stambouliote en a pris pour son grade.

Le dénouement se rapproche. Le Grand Prix de Turquie pourrait servir d'épilogue. Alors que Mercedes s'est assuré de remporter les deux titres mondiaux à Imola, le classement pilotes pourrait livrer sa vérité ce week-end. Lewis Hamilton se présente à Istanbul avec 85 longueurs d'avance sur Valtteri Bottas. A quatre courses de la fin, 104 points maximum peuvent être engrangés. Le sextuple champion du monde est donc tout proche de rejoindre Michael Schumacher au sommet de la Formule 1. Pour conquérir ce sacre historique, le pilote britannique peut se contenter de devancer ou de talonner son coéquipier ce dimanche. Mais après la première journée d'essais, les enjeux ont été dépassés par les conditions de la piste.

« C'est de la merd* avec un grand M »

Alors que le circuit d'Istanbul est de retour au calendrier, neuf ans après, la piste a été refaite à neuve. Avec un résultat peu convaincant. Comme lors du Grand Prix du Portugal. D'ailleurs, les pilotes ont encore été nombreux à s'en plaindre. Dans des propos rapportés par F1Actu, Lewis Hamilton n'a pas épargné le circuit stambouliote. « C’était un peu un désastre aujourd’hui. La piste est pire que celle de Portimao. Aucun des pneus ne fonctionne, du moins pour nous. C’est comme une patinoire, donc vous n’avez pas le plaisir de faire le tour que vous auriez normalement à Istanbul. C’est terrifiant tout le long du tour, c’est presque comme s’il y avait des plaques humides partout, alors quand vous êtes sur des slicks (lisses), vous accélérez et puis ça part, si vite. Je ne sais pour quelle raison, cette surface est si lisse, plate et brillante. C’est de la merd* avec un grand M ».

Articles liés