Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le coup de gueule d’Hamilton face aux critiques

En remportant le Grand Prix de Turquie, Lewis Hamilton a remporté son 7e championnat du monde. Devenu l’égal de Michael Schumacher, le Britannique doit tout de même essuyer les critiques.

À chaque nouvelle saison, Lewis Hamilton écrit un peu plus sa légende au sein de la Formule 1. Avec son 7e titre mondial, le Britannique a rejoint Michael Schumacher au sommet. Les records de l’Allemand tombent les uns après les autres, et rien ne semble en mesure d’enrayer le rouleau compresseur que constitue le pilote de 35 ans au volant de sa Mercedes. Si une grande majorité du monde de la F1 s’extasie devant la suprématie d’Hamilton, certains font de la résistance, pointant notamment du doigt la supériorité de la monoplace allemande par rapport à ses concurrentes.

« Je mérite le respect »

Dans des propos relayés par F1Actu, Lewis Hamilton est monté au créneau, s’appuyant sur sa victoire en Turquie obtenue dans des conditions dantesques : « J’aimerais qu’il y ait des courses plus compliquées comme celle de Turquie, dans des conditions comme celles-là, plus il y a de telles occasions, plus je peux montrer ce dont je suis capable. Je mérite le respect, c’était un dimanche très dur où l’on ne dépend pas de la voiture. Il y a un autre grand pilote qui conduit ma voiture et, évidemment, il ne finit pas comme moi. J’entends des commentaires intéressants de la part de grands pilotes, surtout du passé. Bien sûr, il faut une grande équipe et une grande voiture, personne n’a jamais gagné le championnat du monde autrement. »

Articles liés