Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Business, fans, risques… cet ancien pilote qui fustige l’évolution du sport !

Alex Wurz, le président du GPDA, affirme que l'on améliore la sécurité au détriment du spectacle et de la compétition en Formule 1, ce qui explique que les fans soient de moins en moins nombreux.

Dans un entretien récemment accordé au quotidien allemand Bild, Niki Lauda, véritable légende de la Formule 1, affirmait que le risque devait faire son retour sur les circuits de Formule 1 afin de retrouver du spectacle : « Dangereux, non, mais plus risqué, oui. Je ne dis pas que la sécurité doit être négligée. Mais pour le moment, si les voitures étaient plus rapides, il y aurait plus de frissons pour les pilotes et les spectateurs alors cela serait automatiquement mieux ». Un manque de spectacle qui explique la diminution du nombre de fans, si l'on en croit l'ancien pilote, Alex Wurz.

« LES FANS PENSENT QUE LE BUSINESS MET EN PÉRIL NOTRE SPORT »

Le business au détriment de la compétition, c'est ce que regrette Alex Wurz, le président du GPDA (l’association des pilotes de Grand prix), comme il l’a expliqué sur son site officiel : « Les fans sont clairs : ils ne veulent pas d'une refonte radicale des Grands Prix. Ils veulent un sport de compétition (…) Ils pensent que le business de la F1 a pris une place trop importante, mettant en péril notre sport ». Les fans de Formule 1 souhaiteraient notamment le retour des ravitaillements, bannis depuis 2010.

Articles liés